Haine contextuelle

Des symboles, termes, phrases et thèmes de référence qui ont été cooptés par des groupes promouvant la haine et auxquels on a attribué une signification contextuelle.

« Female Pride »

Female Pride (la fierté féminine) est une expression utilisée par les féministes trans-exclusives (qui se décrivent comme telles). Elle peut être utilisée pour souligner une perspective selon laquelle l'exclusion des femmes trans en tant que femmes relève des droits des femmes.

Texte blanc sur fond noir, lit 'fierté féminine'. La femelle est soulignée de violet.

« I <3 JK Rowling »

Slogan utilisé par certains militants anti-transgenres pour signaler leur soutien à l'auteur JK Rowling, qui a fait l'objet de critiques pour sa position sur les questions 2SLGBTQ+. Pendant 36 heures en septembre 2020, il a figuré sur un panneau d'affichage en bordure d'autoroute à Vancouver, avant d'être retiré. Le slogan est également utilisé dans des mèmes, des panneaux de protestation et des produits dérivés, notamment des t-shirts et des tasses vendus par des militants anti-transgenres. La signification de ce slogan est souvent peu claire pour ceux qui le rencontrent, en raison de la popularité des livres de Rowling, ce qui donne à ceux qui l'utilisent une possibilité de déni plausible.

Photographie d'un panneau publicitaire. Le texte à empattement en bloc blanc indique "I (coeur) JK ROWLING" sur fond noir.

« Le ciel est bleu, l'enfer est rouge »

« Le ciel est bleu, l'enfer est rouge » était un slogan populaire parmi les partisans du Premier ministre québécois conservateur et traditionaliste Maurice Duplessis. Le Parti politique de Duplessis, l'Union Nationale, utilisait le bleu comme couleur principale, alors que ses rivaux du Parti libéral utilisent la couleur rouge. Le slogan visait associer les ennemis politiques de Duplessis à l'enfer et au diable. Aujourd'hui, le slogan est employé dans des mèmes pour faire l'éloge des politiques autoritaires de Duplessis, ainsi que pour dépeindre les progressistes sociaux comme étant malfaisants.

Une photo de Maurice Duplessis debout aux côtés d'un prêtre dans une grande foule. Les couleurs de l'image sont modifiées pour ressembler à une esthétique fashwave, et une boîte noire de texte au-dessus de l'image indique "le ciel est bleu, l'enfer est rouge".

« Le monde dans lequel vous êtes né n’existe plus »

Slogan utilisé dans les mèmes de la fashwave. Il exploite la nostalgie d'époques qui pourraient être perçues comme moins diversifiées et inclusives, comme une stratégie rhétorique pour encourager la radicalisation.

Photographie floue d'une fille aux cheveux blonds debout dans un champ d'herbe. Derrière lui, au loin, se trouvent les tours jumelles. Le texte de type magnétoscope indique "LE MONDE DANS LEQUEL VOUS ÊTES NÉ N'EXISTE PLUS"

« Pronoms : was/were »

Mème utilisé par les activistes anti-transgenres pour dénigrer ceux qui utilisent des décharges de responsabilité concernant les pronoms dans les biographies sur les médias sociaux et qui prennent à la légère le suicide dans les communautés transgenres et non binaires. Ces allusions au suicide sont souvent utilisées pour assimiler les identités 2SLGBTQ+ à un trouble psychologique.

Ce mème est également utilisé par des membres de la communauté transgenre ou ses alliés, souvent comme un avertissement aux personnes qui victimisent les personnes transgenres en ligne.

Capture d'écran d'un Telegram republié d'un Tweet de Sean Quinn : "Rappel pour les collègues journalistes : Summer Taylor, la jeune femme de 24 ans tuée après avoir été heurtée par un véhicule sur la I-5 tôt ce matin, n'était pas binaire. Les pronoms étaient " ils, eux." Le post Telegram suivant dit "Les pronoms mis à jour sont maintenant" Était, étaient "."

« Si seulement vous saviez à quel point les choses sont vraiment mauvaises »

« Si seulement vous saviez à quel point les choses sont vraiment mauvaises » est une phrase d'accroche utilisée pour véhiculer un nihilisme extrême. Bien qu'elle ne soit pas nécessairement haineuse, elle apparaît dans des mèmes qui sont parfois utilisés par les accélérationnistes d'extrême droite pour promouvoir les récits d'un effondrement inévitable de la société.

Image d'Infowars de l'animateur Alex Jones levant les yeux dans un costume de grenouille avec de la peinture verte sur le visage. En superposition, une capture d'écran d'un message 4Chan de 2012. Il dit "Si seulement vous saviez à quel point les choses vont vraiment mal".

« Stand Back and Stand By »

« Stand Back and Stand By », tels sont les mots adressés aux Proud Boys par le président Donald Trump lors d’un débat, après qu’on lui eut demandé de condamner les groupes de suprémacistes blancs et les milices. Cette phrase a été interprétée par les adhérents d’un certain nombre de mouvements haineux à la fois comme une approbation de leur politique et comme une série d’instructions à suivre.

Une capture d'écran d'un forum, avec un texte qui dit "Tout fait partie d'un plan directeur". Le toiletteur sera arrêté, reculez et attendez.

« Which Way, Western Man? »

« Which Way, Western Man? » est un slogan populaire dans les mèmes haineux en ligne. Cette accroche offre à son lecteur – supposé être un homme d’un pays occidental – un choix, souvent entre un retour à la tradition et une adhésion à des valeurs jugées par l’affiche comme « dégénérées ». Ces mèmes ciblent le plus souvent la communauté 2SLGBTQA+ en la dépeignant comme l’option négative de ce binaire.

Un mème à deux panneaux montrant une photo d'un coureur olympique canadien nommé « Gay » et une autre d'un athlète français nommé « Bigot », avec un texte au-dessus et en dessous indiquant « Which way Western Man ? ».

\\\

Référence raccourcie à Ol' Slashy, le drapeau de Diagolon, un réseau de milices d'extrême droite et antigouvernementales. Le plus souvent utilisé comme signature par les adeptes du mouvement. À ne pas confondre avec un symbole similaire popularisé sur 4Chan.

Un drapeau Diagalon (Ol 'Slashy), une ligne blanche traversant un drapeau noir, à gauche de trois barres obliques blanches ressemblant à "\\\".

1488

1488 est un langage codé suprémaciste blanc. 14 représente les « Quatorze Mots », une phrase créée par le néonazi David Lane, du White Power, tandis que 88 est utilisé pour représenter HH, raccourci commun pour Heil Hitler (H étant la huitième lettre de l'alphabet).

1488 apparaît régulièrement sous forme d’image dans des mèmes et sous forme de texte dans divers mouvements suprémacistes blancs. Il s'agit également d'un tatouage courant, utilisé pour indiquer l'attachement aux idéologies néonazies et suprémacistes blanches.

Une silhouette noire sur fond sunburst vise un fusil. En dessous, il y a "14/88" en gros texte.

18

Le 18 est parfois employé par les suprémacistes blancs comme langage codé. Dans certains contextes, ce nombre est une abréviation des initiales d'Adolf Hitler, le 1 représentant la première lettre de l'alphabet, A, et le 8 la huitième lettre de l'alphabet, H. Le groupe néonazi Combat 18 est l'un des mouvements qui utilisent ce chiffre comme langage codé.

Les hommes défilent avec des chemises affichant "TWENTY TWO 18" dans le dos. L'un porte un masque crânien et des lunettes de soleil.

4/20

Symbole numérique faisant référence à l'anniversaire de naissance d'Adolf Hitler, le 20 avril. Dans certains cas, il est également utilisé en référence à l'anniversaire de Maurice Duplessis, le Premier ministre conservateur social du Québec de 1936 à 1939 et de 1944 à 1959. Dans un cas comme dans l'autre, l'utilisation de ce symbole est souvent ironique, car il s'agit également d'un symbole important dans la culture du cannabis. Ainsi, la plupart des utilisations du symbole ne sont pas haineuses, et le contexte est très important pour comprendre sa signification.

Une affiche modifiée de l'émission 13 Reasons Why dans laquelle Adolf Hitler a été placé en arrière-plan. Il a une date de sortie pour le 20 avril.

41%

41% est parfois utilisé comme raccourci pour faire référence aux résultats d'une enquête menée en 2015 par la Fondation américaine pour la prévention du suicide, dans laquelle 41% des personnes interrogées transgenres ou en non-conformité de genre ont déclaré avoir fait une tentative de suicide. À la suite de l'annonce de ces résultats, ce chiffre a été reconnu comme étant représentatif de la discrimination et des abus dont sont victimes les personnes transgenres ou en non-conformité de genre, en particulier les jeunes. Il est parfois invoqué dans des contextes transphobes et queerphobes pour intimider et se moquer des cibles.

Un dessin d'un renard tenant une pancarte indiquant "Suicide chez les transgenres, 41 % des personnes interrogées ont déclaré avoir tenté de se suicider, contre 1,6 % de la population générale".

Accélérationisme

L'accélérationnisme est un processus visant à accélérer ce que l'on croit être un effondrement inévitable de la société capitaliste moderne. L'accélérationnisme suprémaciste blanc a été popularisé par le néonazi James Mason dans le bulletin d’information Siege au cours des années 1980. Les ouvrages rassemblés par Mason, qui privilégient les idées de Charles Manson, ont connu une résurgence sur les forums de l’Iron March en 2015, coïncidant avec la formation de groupes accélérationnistes comme la division Atomwaffen.

L'accélérationnisme suprémaciste blanc implique l'utilisation d'attaques terroristes, de meurtres et parfois de violences sexuelles comme moyen de hâter un effondrement de la société. Les partisans modernes s'inspirent souvent de tueurs de masse comme Timothy McVeigh (qui est souvent présenté comme un précurseur des tactiques actuelles du mouvement), Anders Breivik et Dylann Roof.

Une photo de Tucker Carlson à l'antenne, modifiée pour lui faire porter un masque crânien et pour que ses yeux tirent des lasers rouges. Ci-dessous sur le chyron se trouvent les mots "la force est-elle maintenant plus efficace que le vote".

AGP (autogynéphile)

Terme faisant référence à une catégorisation controversée des identités transgenres, conçue par le sexologue Ray Blanchard. Ce terme fait référence aux motivations sexuelles présumées de la transition de genre. Ces catégorisations ont fait l'objet de nombreuses critiques de la part des militants des droits des transgenres. Les accusations d' « autogynéphilie » sont utilisées par les militants anti-transgenres pour dépeindre les personnes transgenres, en particulier les femmes transgenres, comme des abuseurs sexuels potentiellement dangereux.

"LES LESBIENNES TRANS SONT des hommes hétérosexuels avec autogynéphilie". Les mots en minuscules semblent être modifiés après coup.

Balades en hélicoptères

Dans les mouvements fascistes contemporains, les « balades en hélicoptère » font le plus souvent référence à une méthode de mise à mort qui consiste à larguer les victimes d'un hélicoptère en plein vol. Cette méthode, parfois appelée « vol de la mort », était connue pour être utilisée par le régime autoritaire du dictateur chilien Augusto Pinochet. Dans les mouvements haineux en ligne, les « balades en hélicoptère » sont invoquées comme un moyen de diffuser des menaces de mort et des intimidations violentes tout en évitant les conséquences. Elles peuvent également être employées comme un code pour signaler le soutien à la violence fasciste envers les ennemis politiques et les groupes marginalisés.

Une photo montrant Pepe la grenouille, portant les chapeaux d'Augusto Pinochet, souriant alors que des hommes sont jetés d'un hélicoptère au loin.

Boogaloo

Le mouvement des Boogaloo Boys est un mouvement accélérationniste d'extrême droite dont les messages et la marque sont influencés par la culture des mèmes sur Internet. Les Boogalo Boys se concentrent sur la préparation militante dans l'espoir d'une prochaine guerre civile aux États-Unis. L'image du mouvement est caractérisée par l'utilisation de chemises hawaïennes, de lunettes de soleil et d'armes à feu.

Un dessin de Cookie Monster portant un masque skul et tenant un fusil M16. Le texte à côté de lui indique "B est pour BOOGALOO".

Camé (Based)

À l'origine, il s'agissait d'un terme de louange apolitique inventé par le rappeur Lil B. Il a été très vite récupéré par les utilisateurs de 4Chan, en particulier sur le forum /pol/, tristement célèbre pour avoir été un des premiers foyers de l'extrême droite américaine. Il est principalement utilisé par des groupes haineux en ligne pour signaler leur soutien à des idées et des individus. Toutefois, le terme a été popularisé au-delà de ses origines d'extrême droite et fait désormais partie du lexique de la culture Internet au sens large. Il est donc important d'examiner la situation avant de déterminer si le terme est utilisé dans un contexte haineux.

Une photo du procès de Nuremberg. Au-dessus et au-dessous, le texte indique "Monsieur, ce sont les procès de Nuremberg", et "plaider que votre client était basé et redpillé n'est pas une défense adéquate pour les crimes contre l'humanité".

Canadiens de vieille souche (Old Stock Canadian)

« Canadiens de vieille souche » est une expression informelle et peu contraignante qui est utilisée, le plus souvent pour se décrire, par les Canadiens descendants de colons européens. L'expression a été empruntée dans un mème populaire faisant la promotion du Grand remplacement qui comprenait une fausse citation attribuée à Justin Trudeau.

Un dessin grossier du chef du NPD Jagmeet Singh, avec un texte à côté de lui qui dit "Veut éradiquer tous les Canadiens de souche".

Carillon Sacré-Coeur

Il s’agit d’une version initiale du drapeau actuel du Québec, qui comprend à la fois des images nationalistes et religieuses, telles que le Sacré-Cœur de Jésus. Il a été utilisé par les nationalistes catholiques français de 1903 à 1935. Il continue d'être utilisé par des groupes catholiques ultra-nationalistes et traditionalistes contemporains qui le considèrent comme un symbole du passé du Québec. Le drapeau apparaît souvent en ligne avec des images de l'ancien Premier ministre du Québec Maurice Duplessis, ou accroché aux murs des développeurs de contenu d'extrême droite.

Comme d'autres drapeaux canadiens qui ont été détournés, le Carillon Sacré-Cœur n'est pas un symbole intrinsèquement haineux et continue d'être utilisé par certaines institutions de la société civile québécoise. Le contexte doit être pris en compte lors de l'évaluation de son apparence

A blue Pepe in front of a Carillon Sacré Coeur.

Chemise hawaïenne

Les chemises hawaïennes ont été récupérées comme pièce maîtresse officieuse des uniformes des Boogaloo Boys, un mouvement accélérationniste d'extrême droite. L'esthétique popularisée par le mouvement Boogaloo influence encore les mèmes de certains mouvements adjacents. Ainsi, les chemises hawaïennes apparaissent encore parfois dans les mèmes d'extrême droit. La grande majorité des apparitions de chemises hawaïennes, y compris dans les mèmes Internet, ne sont pas révélatrices de croyances extrémistes d'extrême droite.

Insigne des Boogaloo Boys. Il représente Pepe avec un casque de vision nocturne, une chemise hawaïenne, un fusil d'assaut et des mitaines. Le texte ci-dessous indique "MEMETIC 1st WARFARE".

Cheveux teints

Dans les espaces en ligne haineux, les individus et les personnages de mèmes arborant des cheveux teints, généralement dans des couleurs non naturelles comme le violet et le rose, sont souvent utilisés pour incarner des stéréotypes négatifs sur les personnes 2SLGBTQA+ et non conformes au genre. Ces représentations agissent comme une sorte de langage codé visuel, qui permet aux utilisateurs d'attaquer les membres de ces communautés sans risquer d'être bannis des médias sociaux ou de subir un retour de bâton.

Un mème montrant un gros wojak aux cheveux violets, portant une chemise avec le marteau et la faucille et un drapeau de la fierté gaie.

Cocu

Terme désignant une personne, généralement de sexe masculin, dont la compagne entretient des relations sexuelles avec d'autres partenaires. Dans le domaine de la haine en ligne, il est parfois utilisé pour dépeindre négativement ceux qui ne partagent pas les croyances haineuses d'une personne. Une variante du terme, « cocuservateur », est notamment utilisée par les nationalistes blancs pour attaquer les conservateurs dont les politiques ne sont pas suffisamment radicales à leurs yeux.

Une photo d'un officier nazi, avec un texte autour de lui qui dit "Vous serez appelé un nazi, peu importe à quel point vous cuck, alors portez-le comme un patron".

Coupe au bol

Peut aussi apparaître comme : patrouille au bol (Bowl Patrol)

La coupe de cheveux au bol du tueur de masse Dylann Roof est un mème dans les espaces suprémacistes blancs, où les fans autoproclamés du terroriste se désignent eux-mêmes de manière semi-sérieuse comme la « patrouille du bol » en référence à sa coupe de cheveux. De nombreux mèmes faisant référence au tueur de masse suprémaciste Dylann Roof renoncent à l'utilisation de sa ressemblance, qui pourrait entraîner la suppression de leurs messages, et ne font que discrètement référence à sa coupe de cheveux.

Une photo d'arrestation en niveaux de gris de James Earl Ray, l'homme qui a assassiné Martin Luther King Jr. Les cheveux "coupe au bol" du meurtrier de masse Dylann Roof sont placés sur sa tête.

Croisade

L'imagerie des croisades est souvent utilisée dans des mèmes haineux, en particulier dans les espaces fondamentalistes et traditionalistes marginaux, afin de promouvoir des solutions violentes face à la dégradation perçue du tissu moral de la société. En raison de l'histoire particulière des croisades en tant que conflit entre le christianisme et l'islam, ces mèmes ciblent souvent les musulmans, bien que les personnes 2SLGBTQA+ aient également été visées.

Une photo de croisés, certains portant des Pit Vipers, et certains dont la tête a été changée pour un crâne avec des cache-œil, certains portant le drapeau Diagolon et d'autres [expurgé] pour [expurgé].

Croix celtique

Une version spécifique de la croix celtique a son origine en tant que symbole de la suprématie blanche dans les années 1930 et 1940. Après la Seconde Guerre mondiale, plusieurs organisations et mouvements suprémacistes blancs ont adopté ce symbole. Il est encore utilisé de nos jours par divers suprémacistes blancs. Stormfront, le premier forum suprématiste blanc sur Internet, l'a notamment utilisé dans son logo. Se retrouvant dans différentes sous-cultures, l’utilisation de la croix celtique n'est pas toujours haineuse.

Le symbole était à l'origine une roue solaire, mais a depuis été réinterprété comme un crucifix. Toutes les images de croix celtiques ne sont pas des symboles de haine, et le terme peut faire référence à une variété de symboles utilisés par les chrétiens, les païens et les nationalistes celtiques, comportant une croix entourée d'un anneau.

Une croix celtique issue de la propagande d'un groupe de fitness White Power.

Dark MAGA

« Dark MAGA » est un style de design qui émule l'esthétique fashwave, mais l'applique aux images de l'ancien président américain Donald Trump. Bien que les mèmes « Dark MAGA » aient émergé d'environnements en ligne haineux, ils se sont depuis normalisés dans la politique grand public. Il existe notamment un mème équivalent, « Dark Brandon », qui fait l'éloge de l'adversaire de Trump aux élections américaines de 2020, Joe Biden. En tant que tels, tous les mèmes utilisant cette esthétique ne sont pas nécessairement haineux.

Tweet d'un compte "Dark MAGA": "gay brandon ou #DarkMAGA le choix vous appartient. #groomers #pedophiles #lgbt" Ci-joint deux images. L'un montre Joe Biden recouvert d'un drapeau de fierté trans et de "droits trans". L'autre est toujours filtré rouge et bleu de Donald Trump avec des yeux laser et le texte "expulser le juif".

Deus Vult

Deus Vult (latin pour « Dieu le veut ») aurait été le cri de guerre des croisés lors de la première croisade. Comme d'autres aspects de l'iconographie et du symbolisme des croisés, le terme est souvent employé par des mouvements haineux, notamment ceux affiliés au fondamentalisme chrétien. S'il est le plus souvent utilisé dans le contexte de messages et de mèmes islamophobes, il a également été utilisé pour cibler les membres de la communauté 2SLGBTA+ et les femmes.

Une capture d'écran d'un message de forum qui affiche une image d'un croisé, avec un texte qui lit 'DEUS VULT' en majuscules 6 fois.

Division (suffice)

Les divisions sont des appellations décrivant des groupes plus petits sous la même direction militaire. Le terme n'est pas explicitement haineux ou révélateur d'extrémisme, mais les noms et les insignes des Waffen-SS ont eu une influence déterminante sur le marquage des groupes suprémacistes blancs accélérationnistes au sein du réseau de l’Iron March.

Certains groupes néonazis qui ont émergé des forums de l’Iron March s'appelaient traditionnellement « divisions » pour indiquer qu'ils n'étaient que des représentations géographiques d'un mouvement mondial. Il s'agit notamment des groupes bien connus Atomwaffen Division, Sonnenkrieg Division et Feuerkrieg Division. Les « divisions » utilisent généralement un bouclier Waffen et un symbole d'identification comme emblème et insigne.

L'image présente des éclaboussures de sang, plusieurs armes et un bonhomme allumette à tête de totenkopf en tirant un autre. Le texte ci-dessus se lit 'White Jihad ! Ne reste que les blancs ! Tous les moyens sont bons !'. Ci-dessous, le nom d'un groupe [expurgé] est affiché à côté d'un logo avec [expurgé].

Drag Queen Story Hour

Drag Queen Story Hour, un programme dans lequel des drag queens font la lecture à des enfants dans des bibliothèques publiques, a débuté en 2015 et est rapidement devenu la cible de spéculations ancrées dans l'homophobie. Il est invoqué dans des mèmes haineux pour perpétuer un stéréotype homophobe qui prétend que les homosexuels sont des prédateurs d'enfants et que les mouvements 2SLGBTQ+ tentent activement d'endoctriner les jeunes pour qu'ils deviennent gays, queers ou transgenres. Ce stéréotype est fondé sur l'idée fausse et préjudiciable que le genre et l'orientation sexuelle sont des décisions conscientes.

Une photo d'acteurs réels déguisés en soldats de la série de jeux vidéo Wolfenstein. Ci-dessus, une légende indique "Moi et les garçons en route pour" Drag Queen Story Hour ".

Drapeau des Patriotes

Drapeau déployé par les membres du mouvement des Patriotes du Québec, notamment lors de la rébellion du Bas-Canada de 1837-1838. C’est l'un des symboles les plus puissants du nationalisme québécois, et la plupart de ses utilisations contemporaines ne sont pas haineuses. Cependant, des membres de groupes haineux comme La Meute, ainsi que des groupes colportant les conspirations du COVID-19, se sont approprié dernièrement le symbole.

Un dessin du personnage Patriote trouvé sur le drapeau Patriote. Au-dessus de ses yeux, le texte lit 'La liberté est toujours extrémiste', qui se traduit par 'La liberté est toujours extrémiste'.

Drapeau du Parti Eurasie

Le Parti Eurasie est un parti politique russe d'extrême droite dirigé par l'idéologue néofasciste Alexandre Dougine. Le Parti s'est formé dans le sillage du Parti national-bolchevique, un parti ultranationaliste qui fusionnait l'iconographie de l'Allemagne nazie et de l'URSS. Le Canada impose des sanctions aux membres du Parti Eurasie depuis 2015.

Le drapeau du Parti, souvent associé au personnage de Douguine, apparaît parfois dans des mèmes faisant la promotion du nationalisme russe radical, du traditionalisme et du mysticisme fasciste. L'Étoile du chaos, qui figure sur le drapeau du Parti, a été continuellement utilisée par des mouvements non haineux bien longtemps avant que le Parti Eurasie ne l'adopte.

Dessin d'Aleksander Dugin en ange juvénile. Dans son auréole se trouve une Étoile du Chaos. Le drapeau du parti Eurasie est placé à titre de référence. C'est une étoile jaune du chaos sur fond noir.

Droits fondés sur le sexe

Slogan principalement utilisé par les groupes anti-transgenres pour faire la distinction entre les droits des femmes cisgenres et ceux des femmes transgenres. Il est souvent utilisé afin de promouvoir l'exclusion des femmes transgenres des services et des espaces accessibles aux femmes, par exemple les refuges pour les victimes de violence sexiste. La formulation de ce terme implique souvent que les droits des transgenres représentent un risque direct pour les droits des femmes cisgenres, ou bien que les droits des femmes ne s'appliquent que sur la base du sexe biologique.

Conception d'affiches. Il se lit "I [heart] SEX-BASED RIGHTS"

Enfance (Early Life)

Mème utilisé par des groupes et des individus antisémites pour attirer l'attention sur l'origine juive de personnalités éminentes en poussant les utilisateurs à consulter la section « Enfance » de leur page Wikipedia dans l'espoir de découvrir que la personne a grandi dans une famille juive. Ce mème est le plus souvent utilisé, de manière similaire au symbole de la triple parenthèse, pour diffuser des notions antisémites selon lesquelles les Juifs forment une élite internationale qui est responsable de tous les problèmes du monde. Cependant, il s'agit également d'un mème populaire dans la culture juive sur Internet, et toutes ses utilisations ne sont pas haineuses.

Un mème à quatre panneaux montrant un singe disant "Evolution pouvez-vous me donner un cerveau à la recherche de modèles pour éviter les prédateurs?". Une souche d'ADN demande alors 'Pour éviter les prédateurs ?'. Après avoir reçu une réponse affirmative, le singe voit alors Patrick Bateman d'American Psycho pointer vers l'onglet Early Life sur une page wikipedia.

Enrichissement culturel

« L'enrichissement culturel » est un terme parfois employé en langage codé pour dépeindre la diversité et le multiculturalisme comme nuisibles aux sociétés occidentales. Dans les espaces en ligne haineux, il est utilisé pour faire des généralisations sur divers groupes ethniques, souvent en réponse sarcastique aux allégations d'actes répréhensibles commis par des membres de ces groupes. Il s'attaque à la présentation du multiculturalisme comme un système qui enrichit ou améliore les sociétés occidentales.

Une photo d'une foule de musulmans tenant leur premier levé. Au-dessus et au-dessous, une légende indique « Si vous voulez enrichir culturellement votre quartier » et « Votez libéral ! »

Faisceau de licteur

Les faisceaux sont un ancien symbole romain représentant une gerbe de baguettes liées autour d'une hache. Bien que le symbole ait été utilisé dans des contextes non haineux, il est principalement connu comme le symbole du fascisme italien, tel qu'il a été adopté par Benito Mussolini lors de son accession au pouvoir. Aujourd'hui, les faisceaux sont utilisés comme une alternative plus discrète à d'autres symboles importants du fascisme, comme la croix gammée, dont l'utilisation est plus stigmatisée.

Autocollant posé sur un poteau en béton. Il dit (expurgé) et comporte Fleur-De-Lis, un aigle perché sur des fasces, une croix celtique de style néo-nazi, un code QR et un lien vers une page Telegram (capté). Les faisceaux sont mis en surbrillance et le dessin au trait des faisceaux est placé sur l'image pour référence.

Familles blanches

Les suprémacistes blancs encouragent ou obligent souvent la formation de familles strictement blanches. Bien que les préjugés extrêmes à l'encontre des familles interraciales soient historiquement courants chez les suprémacistes blancs, la popularisation de la théorie du Grand remplacement a permis aux suprémacistes blancs de présenter la promotion de la prolifération des familles blanches comme une solution à ce qu'ils prétendent être un complot et une coercition généralisée dans les relations interraciales.

Ci-dessus : Un homme se tient devant une image en gros plan d'un homme noir et d'une femme blanche souriant ensemble. Il fronce les sourcils, les mains jointes devant lui. Ci-dessous : Le même regard d'homme exprime son enthousiasme devant un portrait de deux parents et de leurs enfants, qui semblent tous caucasiens.

Fashwave

Fashwave est un terme générique utilisé pour décrire à la fois un style artistique spécifique et un sous-genre spécifique de la musique White Power.

La musique fashwave est un genre influencé par la musique synthwave et vaporwave, mais avec des thèmes explicitement fascistes et suprémacistes. Elle est connue pour l'utilisation de la culture des mèmes d'extrême droite et des thèmes de science-fiction dans les œuvres d'accompagnement.

Les designs fashwave sont des mèmes fascistes caractérisés par des filtres d'édition d'images qui ajoutent des graphiques ressemblant à la télévision analogique. Il s'agit notamment de légères lignes horizontales, de parasites et de déformations d'images observées lors du rembobinage et de l'avance rapide de cassettes. Les images fashwave intègrent souvent de courts slogans invoquant la nostalgie dans un texte ressemblant à l'affichage des lecteurs de magnétoscopes (texte blanc en majuscules sur des bandes noires).

Un soldat nazi buvant une bière. Des filtres 3D sont appliqués pour rendre l'image floue. Le texte sur une barre noire au-dessus de ses yeux indique "NOUS AVONS RAISON".

Gamers Rise Up

« Gamers Rise Up » est une phrase d'accroche du mouvement en ligne du même nom. Gamers Rise Up a commencé comme une satire du Gamergate, s'appuyant sur les stéréotypes outranciers de l'extrême droite. Au fil du temps, il a été perçu comme moins sarcastique et comme un débouché vers un discours de haine.

En filigrane. Portrait d'Oswald Mosley modifié pour ressembler au Joker. "WE LIVE IN A PERIOD" est attribué à Mosley, une référence à "We live in a society", un slogan du mouvement Gamers Rise Up qui utilisait le Joker comme mascotte.

Génération X-trême

Génération X-trême (1998) est un film policier dans lequel le personnage principal, interprété par Edward Norton, est un néonazi qui rejoint le gang de la prison, Aryan Brothhood. L’allure du personnage de Norton – en particulier le grand tatouage de la croix gammée au-dessus de son cœur – et les scènes de violence néonazie du film ont depuis été utilisées dans la propagande en ligne, malgré le message antiraciste du film.

Une image fixe de American History X montrant Derek Vinyard (interprété par Edward Norton) avec un tatouage à croix gammée et un pistolet.

George Soros

George Soros est un financier et philanthrope juif hongro-américain. Connu pour son soutien déclaré à diverses causes progressistes, Soros a été la cible de théories du complot le décrivant comme un marionnettiste insidieux manipulant les gouvernements du monde entier. Ces théories du complot trouvent le plus souvent leurs racines dans des stéréotypes antisémites établis, que ce soit de manière implicite ou explicite.

Une photo montrant George Soros tenant une marionnette de Justin Trudeau portant un masque. Le texte ci-dessus et ci-dessous indique "Bien sûr que je le contrôle. Cet idiot n'a jamais eu de pensée originale.

Geste de la main signifiant « OK »

En 2017, des activistes de la droite alternative américaine ont commencé une campagne délibérée sur des sites de médias sociaux alternatifs comme 4Chan pour diffuser l'utilisation du geste d’une seule main. En théorie, trois doigts forment un W tandis que l'index et le pouce forment un P – l'acronyme de White Power. Le geste a été choisi en raison de sa ressemblance avec un geste populaire représentant OK, dans l'espoir que les gens finissent par se demander si le geste est ou n’est pas raciste. En 2019, l'Anti-Defamation League a officiellement reconnu le geste comme un symbole de haine, mais souligne que « l'utilisation du symbole OK dans la plupart des contextes est tout à fait inoffensive et sans danger ».

Un dessin d'un soldat nazi donnant le signal « OK » avec sa main gauche.

Goutte de sang

Le terme « goutte de sang » est un jargon qui fait parfois référence à une ascendance non blanche dans le patrimoine génétique des militants du White Power. Cependant, ce terme a plusieurs significations. Bien que le symbolisme soit distinct, le concept peut être confondu avec l'« Insigne mystique d'un Klansman » ou la « Croix de sang » du Ku Klux Klan. Une goutte de sang dans les symboles du White Power peut également représenter le sang réel ou figuratif versé pour le mouvement.

Illustration colorée. Une femme blanche aux cheveux blonds avec une tresse dans les cheveux se tient droite avec une expression sévère. Elle tient une lance en bronze avec une libellule dessus. Texte re

Grande noirceur

Le terme « Grande noirceur » fait référence au premier mandat du Premier ministre du Québec, Maurice Duplessis, qui a été marqué par un conservatisme social inébranlable et des lois ciblant la dissidence politique et les communautés religieuses. Dans les mèmes haineux en ligne, le terme est souvent considéré comme ayant des connotations positives et utilisé pour faire l'éloge de Duplessis.

Une photo de Maurice Duplessis souriant et fumant un cigare, avec le texte ci-dessus (traduit) qui se lit 'Voyageur du temps : 'Quelle est votre partie préférée de l'histoire du Québec (maintenant un pays) ? Moi : La Grande Noirceur. Voyageur du temps : 'Le premier ou le second ? Moi:'

Grandes villes canadiennes

Dans les mèmes haineux en ligne, les grandes villes canadiennes, dont Brampton, Montréal, Toronto et Vancouver, sont souvent mentionnées de manière négative, en raison de leurs populations multiculturelles et de leur penchant perçu pour la gauche, en particulier sur les questions d'inclusion. Ces mèmes décrivent souvent ces villes comme inhabitables ou dangereuses, ou appellent à leur destruction.

Un mème à deux panneaux. Ci-dessus, une image fixe de The Mandalorian montrant une créature extraterrestre rôtie. Dans le deuxième panneau, une créature de la même espèce regarde depuis une cage.

Honk Honk

Honk Honk est un slogan associé aux mèmes Clown World sur 4Chan et Reddit, utilisé pour véhiculer un nihilisme absurde. Les initiales « HH » de Honk Honk sont un code commun pour « Heil Hitler » et c'est une phrase d'accroche de Honkler, une version nihiliste de Pépé sur le thème du clown qui épouse une bigoterie extrême.

Au début de l'année 2022, Honk Honk est devenu fortement associé au Convoi de la liberté au Canada, un convoi de militants anti-vaccins et anti-gouvernementaux qui ont utilisé les klaxons des véhicules comme symbole de leur éventuelle occupation d'Ottawa. Sa résurgence est due à la fois à l'utilisation répandue des klaxons de voitures et de camions comme outil de protestation, et à un effort concentré des suprémacistes blancs impliqués dans le Convoi.

La plupart des personnes qui partagent des mèmes de convoi incluant Honk Honk ne veulent pas exprimer leur soutien à Hitler, mais il y en a qui le font, et les mèmes partagés par ceux qui ne le font pas utilisent une imagerie et un vocabulaire associés à des expressions bigotes antérieures.

Une bande dessinée à quatre panneaux montrant des bernaches du Canada disant "Honk". Le dernier panneau révèle que leur cerveau est habité par Honkler, qui appuie sur des boutons de klaxon.

Honkler

Le « Honkler » est un personnage ressemblant à Pépé habillé en clown, qui est utilisé pour exprimer un nihilisme extrême et absurde. Comme Pépé, Honkler exprime souvent des messages haineux déguisés en humour noir. Contrairement à Pépé, dont les messages représentent généralement un détachement personnel vis-à-vis d'une société dont les personnes extrêmement connectées peuvent se sentir éloignées, les expressions nihilistes de Honkler traitent généralement la société comme une blague et supposent que ceux qui en sont détachés le sont uniquement parce que la société elle-même est malsaine.

Honkler est le principal (et parfois le seul) habitant représenté visuellement de Clownworld et Frenworld, des environnements mnésiques fictifs qui en sont également venus à symboliser les environnements dans lesquels les mèmes Honkler étaient partagés. Les sous-reddits r/honkler et r/frenworld ont été interdits en 2019.

Un mème intitulé "Encore à bout de patience ?", affichant des images transparentes d'Hitler et de Honkler pepe.

Incident du USS Liberty

Référence à un incident qui a eu lieu en 1967, au cours duquel des avions israéliens ont accidentellement coulé un navire américain, l'USS Liberty, tuant 34 membres d'équipage. Les antisémites et les nationalistes blancs font souvent référence au naufrage de l'USS Liberty pour dépeindre Israël comme un État mal intentionné et conspirateur.

Une photo de Ben Shapiro en tant que personnage de Star Trek. Ci-dessus, le texte indique "Direct hit monsieur, le vaisseau USS Liberty a été détruit".

Islamo-gauchisme

Terme utilisé dans les milieux de la haine en ligne pour désigner négativement une alliance supposée entre les gauchistes et les musulmans. Dans ce contexte, les musulmans sont souvent présentés comme une menace puissante désireuse de prendre le contrôle des institutions occidentales et d'utiliser les gauchistes pour y parvenir. L'utilisation de ce terme est particulièrement populaire dans les espaces extrémistes québécois, notamment dans le contexte des discussions sur la loi sur la laïcité du Québec, le projet de loi 21.

Une image d'un personnage ressemblant à un pacman sur un fond de fashwave. Pacman est sur le point de manger un marteau et une faucille fluorescents, un signe dollar, un croissant et une étoile.

Israéliens dansant

Terme antisémite utilisé par les nationalistes blancs en référence aux théories du complot impliquant cinq Israéliens détenus pour avoir eu un « comportement étrange » lors des attentats du 11 septembre 2001. Le terme implique que des Israéliens étaient impliqués dans l'attentat, voire qu'ils en étaient les instigateurs. Son utilisation dans les cercles haineux en ligne a pris de l'ampleur après que le nationaliste blanc américain Nicholas J. Fuentes a demandé à ses partisans d'y faire référence lors de manifestations publiques.

A list of "Right Wing 'Conspriacy Theories'". It includes "Dancing Israelis".
Une liste de « théories du complot » de droite ». Il comprend "Israéliens dansants".

Je soutiens la chose actuelle

"Je soutiens la chose actuelle" est une phrase d'accroche des PNJ destinée à se moquer et à dégrader la cible. Cette phrase est destinée à faire la satire de ce que les théoriciens de la conspiration perçoivent comme un manque d'esprit critique de la part des personnes qui soutiennent des causes plus universellement acceptées que les leurs.

Le visage d'un PNJ au milieu d'un badge circulaire. La frontière lit "JE SOUTIENS LA CHOSE ACTUELLE".

Joggeur

Référence à Ahmaud Arbery, un Noir qui a été assassiné lors d'une attaque à caractère raciste alors qu'il faisait son jogging en 2020. De nombreux mèmes ont été créés pour diffuser de la désinformation sur Arbery à la suite de son meurtre et pendant le procès qui a suivi. Le terme « joggeur » est parfois utilisé comme une insulte codée à l’encontre des Noirs pour les décrire et évoquer le meurtre d'Ahmaud Arbery, et il est utilisé pour échapper à la censure des discours haineux.

Une photo de deux juifs orthodoxes à vélo. Ci-dessus, une légende indique "toutes ces discussions sur les joggeurs, mais personne ne mentionne les vélos".

Jour de l’action

Terme utilisé par certains accélérationnistes, en particulier les néonazis, pour décrire les tueries de masse. Il est utilisé à la fois pour faire l'éloge de tueurs de masse comme Anders Breivik et Alexandre Bissonnette, et pour encourager de nouveaux massacres. Le terme est également largement utilisé par les partis politiques et d'autres organisations de défense des droits – en tant que tel, les utilisations haineuses du terme sont très contextuelles et doivent être évaluées avec soin.

Date du calendrier répertoriant deux "journées d'action", Alexander Brisonnette et Eric Rudolph.

Kali Yuga

Le Kali Yuga est un concept de l'hindouisme et n'est pas intrinsèquement haineux. Cependant, dans les espaces politiques d'extrême droite, le Kali Yuga apparaît le plus souvent en raison de son usurpation par les fascistes traditionalistes anti-chrétiens. Après la Seconde Guerre mondiale, des auteurs traditionalistes comme Julius Evola et Savitri Devi se sont appropriés des concepts de l'hindouisme, dont celui du Kali Yuga. Le Kali Yuga est invoqué dans une grande variété de mouvements fascistes pour soutenir soit qu'une guerre menant à un effondrement de la société est inévitable et prévisible, soit que cette guerre doit être invoquée et qu'ils font partie d'une classe de guerriers destinée à l'invoquer. Le discours est courant chez les suprémacistes blancs accélérationnistes et a été récupéré et renommé dans les mouvements satanistes et occultes nazis.

Dans les espaces d'extrême droite, le Kali Yuga va parfois de pair avec des mèmes évoquant des images de guerre, créés pour renforcer une atmosphère de violence. Il est souvent présenté comme une réalité inévitable et inéluctable dans des mèmes mentionnant la « chevauchée » du Kali Yuga. Le Kali Yuga n'est pas un concept haineux et n'est pas ancré dans les mouvements de haine. Cependant, il est parfois utilisé par les mouvements haineux pour justifier des idéologies extrémistes haineuses, notamment le fascisme ésotérique et le néonazisme.

Une parodie du logo de Coca Cola. Il lit "Enjoy Kali Yuga" en cursive blanche sur fond noir..

Kek

Peut aussi apparaître comme Top Kek, Kekistan, le culte de Kek

Kek est un terme employé dans les espaces en ligne comme un équivalent de l'acronyme lol, populairement utilisé pour signaler le rire. Son usage provient du jeu vidéo en ligne World of Warcraft, dans lequel il apparaît comme une traduction de lol dans la langue de la faction « Horde ». Il s'agit également du nom d'une ancienne divinité égyptienne.

L'utilisation de ce terme est très répandue dans les espaces nationalistes blancs et figure en bonne place dans l'histoire qui les entoure. Le Kekistan, un pays nationaliste blanc imaginaire, ainsi que le culte de Kek, un culte religieux semi-ironique qui s'intéresse à la « magie des mèmes », sont tous deux nommés d’après ce terme.

Une capture d'écran d'un forum qui se lit '> déménager au Canada. kek.'

Kolovrat

Le Kolovrat est un motif de roue solaire à huit côtés, utilisé par les néonazis slaves et parfois plus largement par les nazis d'Europe de l'Est. Sous le national-socialisme traditionnel, les peuples slaves n'étaient souvent pas considérés comme « aryens ». Toutefois, le néonazisme étant connu comme une réponse au contrôle soviétique en Europe après la Seconde Guerre mondiale, les nazis ont intégré davantage d'origines ethniques européennes dans leur mouvement.

Les origines du Kolovrat sont contestées, mais comme le Swastika, il représente parfois le soleil. Cependant, il n'a pas d'usage populaire en dehors du nazisme, surtout pas au Canada.

Une image granuleuse d'une plage avec un panneau indiquant "Attention : Blancs uniquement !" Courant fort.' Un Kolovrat a été édité sur l'image.

L’islam a raison à propos de...

« L'islam a raison à propos ... » est une phrase souvent utilisée dans des espaces en ligne haineux, notamment dans les communautés chrétiennes ultra-fondamentalistes et nationalistes blanches, dans le cadre d'arguments attribuant des opinions socialement conservatrices ou extrémistes à tous les croyants musulmans. Ces arguments s'appuient sur la simplification excessive et les stéréotypes des positions des musulmans, en particulier sur les sujets liés à la sexualité et à l'identité de genre.

Une photo d'un wojak avec un sourire narquois, avec un texte au-dessus duquel se lit "l'Islam a raison sur la femme (sic)".

La couronne de Burger King

Certains restaurants Burger King distribuent gratuitement des couronnes en carton. Ce cadeau promotionnel est devenu un symbole de haine contextuel après qu'un individu portant une couronne Burger King en carton a été expulsé d'un vol en octobre 2020 pour avoir crié des insultes raciales à un passager noir. La couronne a depuis été utilisée en ligne comme un symbole semi-ironique d'éloge de la rhétorique haineuse, en particulier dans le contexte du racisme anti-Noir. Elle est souvent associée à d'autres symboles comme le masque représentant une tête de mort ou les lunettes de soleil Pit Viper.

Une photo d'Adolf Hitler portant une couronne Burger King.

La Croix de fer

La Croix de fer était une décoration militaire décernée aux soldats en Prusse, puis en Allemagne, y compris pendant la Seconde Guerre mondiale, bien que la version nazie de ce symbole soit ornée d'une croix gammée en son centre. En raison de son utilisation dans l'Allemagne nazie, la Croix de fer est aujourd'hui un symbole populaire auprès des néonazis. Toutefois, le symbole figure en bonne place sur les uniformes militaires européens et dans les cultures non nazies, notamment chez les motards. Le contexte est donc très important pour comprendre la signification de son usage.

Une croix de fer. C'est une croix noire, avec deux bras concaves de même longueur qui se croisent en leur centre. La croix a un contour qui suit la forme de ses bras.

La République de Weimar

La République de Weimar, également appelée Allemagne de Weimar, est le nom utilisé pour désigner le gouvernement allemand de 1918 à 1933. Malgré des difficultés politiques, elle est restée dans les mémoires pour son essor culturel, ses réformes sociales progressistes et l'acceptation sociale accrue de la communauté LGBTQ. La République de Weimar est souvent considérée comme un symbole dans les espaces de haine en ligne, en particulier dans les sphères néonazies, où elle est souvent comparée de manière négative à la culture occidentale contemporaine, ce qui implique que la montée des mouvements néofascistes est inévitable.

Un diagramme de Venn avec trois cercles, chacun représentant un événement historique différent : celui du haut est l'Allemagne de Weimar, celui du bas à droite est la chute de l'Empire romain, celui du bas à gauche est la Yougoslavie des années 1990. Entre l'Allemagne de Weimar et la chute de l'Empire romain, il y a une "dégénérescence rampante", entre la chute de l'Empire romain et les années 1990, la Yougoslavie est un "effondrement politique" et entre la Yougoslavie des années 1990 et l'Allemagne de Weimar, c'est un "conflit ethnique". Au milieu, 'Vous êtes ici.'

La révolution industrielle et ses conséquences

« La révolution industrielle et ses conséquences », parfois suivie de « ont été un désastre pour la race humaine », sont des phrases extraites du début de La société industrielle et son avenir, le manifeste de Théodore Ted Kaczynski, plus connu sous le nom de Unabomber. Cette phrase sert parfois de slogan aux partisans des méthodes de Kaczynski, dont les attentats ont fait 3 morts et 23 blessés.

Les mèmes faisant référence à ce texte sont partagés par des mouvements d'une variété d'idéologies ostensiblement anti-gouvernementales, anti-capitalistes ou environnementalistes. Bien que Kaczynski ne soit pas connu pour avoir commis ses meurtres au nom de la suprématie blanche, son apparence est couramment mythifiée dans les mouvements suprémacistes accélérationnistes modernes qui louent à la fois ses méthodes et son manifeste.

Un mème français montrant une peinture du XVIIIe siècle avec un texte au-dessus et en dessous qui se lit (traduit) "La Révolution française et ses conséquences".

La théorie critique de la race

La théorie critique de la race fait référence aux disciplines universitaires qui étudient la manière dont les différents aspects de la société sont affectés par la race, l'ethnicité et le racisme. Elle fait actuellement l'objet d'une « panique morale », poussée par des détracteurs qui pensent qu'elle a pour but de diviser et finalement de détruire les sociétés occidentales. Plusieurs États américains ont tenté - parfois avec succès - d'interdire l'enseignement de la théorie critique de la race dans les écoles. Des appels à son interdiction ont également été lancés au Canada, souvent en conjonction avec des appels similaires visant à interdire l'enseignement de la soi-disant « idéologie de genre ».

Un mème à deux panneaux. Ci-dessus, une photo du trottoir où une famille musulmane a été heurtée par une voiture à London, en Ontario. Ci-dessous, une photo d'un Noir battant un Blanc dans un magasin. Au-dessus et en dessous, une légende indique "Si Internet est responsable lorsque des musulmans sont attaqués", et "alors la théorie critique de la race est à blâmer la prochaine fois qu'une personne blanche est attaquée".

Le joug et les flèches

Le joug et les flèches sont traditionnellement un symbole de la monarchie espagnole. Cependant, il a été récupéré et utilisé par le parti du dictateur espagnol Francisco Franco, la Falange Española Tradicionalista y de las Juntas de Ofensiva Nacional Sindicalista (FET y de las JONS). Le drapeau du Parti, qui comportait ce symbole, apparaît encore parfois dans les mouvements fascistes comme un symbole de soutien à l’autoritarisme et comme une approbation de l’antisémitisme et des tactiques fascistes de Franco.

Un logo jaune sur fond bleu. Il représente un joug, un morceau de bois plat avec deux espaces arrondis pour le cou des animaux, et un faisceau de flèches se croisant en son centre.

Le plan Kalergi

Le « plan Kalergi » est une théorie du complot liée au concept du Grand remplacement. Selon cette théorie, un homme politique austro-japonais, Richard von Coudenhove-Kalergi, aurait conçu en 1925 un plan visant à détruire l'Europe en favorisant le mélange des races. Bien qu'ils ne soient pas intrinsèquement antisémites, les mèmes faisant référence à cette théorie du complot l'associent souvent à des stéréotypes invoquant le contrôle du monde par les Juifs.

Une image intitulée 'Le plan Kalergi : une courte leçon d'histoire'. Le mème contient une photo de Richard von Kalergi, décrit comme ayant "fondé l'UE et rédigé le plan Karlergi, qui vise à faire disparaître des races et des cultures uniques".

Les autochtones devraient avoir le contrôle total de leur patrie

« Les autochtones devraient avoir le contrôle total de leur patrie » est une affirmation utilisée pour défendre l'ethno-nationalisme en s’appropriant le langage des droits des autochtones. Elle est le plus souvent utilisée par les nationalistes blancs à propos de l'Europe et de l'Amérique du Nord, qui, selon eux, devraient être contrôlées par les Blancs, quelle que soit la composition démographique du pays.

Une carte de l'Europe avec un texte dessus qui se lit comme suit : "Les autochtones doivent avoir un pouvoir et un contrôle total sur leur patrie et décider quoi en faire".

Les étoiles « Jude »

Des étoiles de David marquées du mot « Jude » servaient à identifier les prisonniers juifs dans les camps de travail et de la mort gérés par l'Allemagne nazie.

En 2020, cette image est revenue comme symbole de fierté pour les personnes qui ont choisi de ne pas porter de masques faciaux pour lutter contre le Covid-19, se comparant elles-mêmes aux victimes juives de l'Holocauste. Finalement, l’emprunt été adapté comme symbole anti-vaccin exprimant la même rhétorique. Bien que cette appropriation de l’étoile de David pourrait ne pas être intentionnellement haineuse, elle s'appuie sur des comparaisons qui minimisent considérablement l'Holocauste, de manière antisémite et autrement offensante.

L’étoile de David est également utilisée dans des mèmes antisémites pour désigner des cibles juives. Cela se fait souvent d'une manière qui s'appuie sur une imagerie apparemment exagérée comme moyen d’encourager des discours haineux.

Une photo d'une étoile de Jude, avec les mots « Sans vaccin » (français pour aucun vaccin) en son centre.

Les nommer

« Les nommer » ou « nommer les Juifs » est un concept antisémite promu par les suprémacistes blancs. Lorsqu'un problème pouvant être imputé au peuple juif est évoqué sans que des noms précis soient donnés, les partisans de « nommer les Juifs » préconisent de désigner une personne, une pratique ou un pays spécifique à blâmer. Il peut s'agir de nommer un individu portant un nom juif reconnaissable, de nommer la pratique du judaïsme ou de nommer Israël comme responsable présumé de ce qui est en cause. Bien qu'il soit le plus souvent utilisé en réponse à un discours politique, le concept est également invoqué dans les mèmes antisémites comme un moyen d’adhérer à l'antisémitisme conspirationniste d'une manière qui pourrait ne pas être immédiatement reconnue par les personnes non familiarisées avec le concept.

Une parodie du logo GI Joe, qui se lit "nommer est la moitié de la bataille" avec une étoile de David au-dessus du I.

Les portes de bois

Expression utilisée par les antisémites pour promouvoir le déni de l'Holocauste de manière dissimulée. Elle fait référence à l'argument populaire négationnisme selon lequel les chambres à gaz trouvées dans les camps de la mort n'avaient pas pu être conçues dans le but de commettre un génocide, car certaines d'entre elles avaient des portes en bois qui n'auraient pas pu retenir le gaz toxique dans la pièce. Les mèmes comportant ce symbole ne font souvent état d’aucune autre référence à l'Holocauste, ce qui les rend incompréhensibles pour les personnes extérieures au groupe d'appartenance.

Un mème à deux panneaux montrant le texte ci-dessus qui se lit "Jour 1 dans le camp Fauci COVID et je remarque que la salle de décontamination a des portes en bois". Ci-dessous, une photo d'un homme noir, l'air surpris.

Les Rothschilds

Les Rothschild de Francfort composent une riche famille ashkénaze allemande qui a fait fortune dans le secteur bancaire. Ils font l'objet de nombreuses théories de conspiration antisémites selon lesquelles la famille contrôlerait les gouvernements et les banques du monde entier, renforçant ainsi les stéréotypes racistes de la richesse et du contrôle juifs dans la société moderne. Le terme « Rothschild », utilisé comme synonyme des noms d'autres familles historiques riches, est courant dans le langage codé imputant au peuple juif les inégalités de richesse, la corruption et les guerres.

Un mème montrant les "familles de contrôle" de la Compagnie des Indes orientales. Il se réfère à la maison Rothschild comme les «rois sans couronne d'Europe».

Les temps difficiles créent des hommes forts

« Les temps difficiles créent des hommes forts, les hommes forts créent des temps favorables, les temps favorables créent des hommes faibles, les hommes faibles créent des temps difficiles » est une phrase d'accroche des mouvements traditionalistes et néofascistes modernes. Le récit cyclique que propose cette phrase va souvent de pair avec les interprétations traditionalistes du Kali Yuga, empruntées à l'hindouisme. La phrase est tirée d'un roman publié en 2016.

Les formats populaires de ce mème dévoilent de la haine envers des groupes identifiables, par exemple en les qualifiant de « faibles ». Souvent, ces mèmes ciblent spécifiquement des événements de fierté. La phrase a également émergé dans un mème populaire où chaque déclaration apparaît sur un segment différent d'un mème de boussole politique, la politique autoritaire de droite représentant les « hommes forts ». Ce mème est utilisé spécifiquement pour relier l'image des hommes forts avec celle du fascisme.

Bien qu'il ait été popularisé dans des contextes fascistes, le dicton a été normalisé et est parfois référencé dans des parodies non haineuses qui sont très éloignées des idéologies à l'origine de son utilisation initiale.

Deux mèmes. Gauche : 4 panneaux. "LES TEMPS DIFFICILES CRÉENT DES HOMMES FORTS" sous des soldats hissant un drapeau. « LES HOMMES FORTS CRÉENT DE BON TEMPS » sous un homme travaillant sur une voiture classique. « LES BONNES TEMPS CRÉENT DES HOMMES FAIBLES » sous une manifestation où un panneau indique « PAS MON PRÉSIDENT ». « LES HOMMES FAIBLES CRÉENT DES TEMPS DIFFICILES » sous un bâtiment abandonné délabré. À droite : mème boussole politique avec "STRONG MEN" étiquetant le segment de droite autoritaire et chaque partie de la phrase occupant un segment correspondant.

LGB

Acronyme utilisé pour désigner les personnes lesbiennes, gays et bisexuelles, dont l'usage était très répandu avant les années 1980, lorsque la lettre T, qui désigne les personnes transgenres, a été ajoutée. Aujourd'hui, il est principalement utilisé par les militants qui tentent d'exclure les personnes transgenres de la communauté 2SLGBTQA+ afin de les marginaliser davantage.

"AUCUNE FIERTÉ DE SEXUALISER LES ENFANTS EN USURANT [sic] LES DROITS DES FEMMES [sic] ET [sic] TRAITER LA COMMUNAUTÉ LGB" Ci-dessous se trouve un motif arc-en-ciel avec "LGBT" dessus. Une main tenant une paire de ciseaux coupe le graphique entre 'B' et 'T'.

Lionel Groulx

Né en 1878, Lionel Groulx était un prêtre catholique romain et un nationaliste québécois, connu pour sa promotion de la politique ultramontaine. Groulx est une figure historique importante de la province de Québec. Cependant, son héritage a été complexifié ces dernières années par des allégations de racisme et d'antisémitisme, notamment en raison de son appel aux Québécois à boycotter les entreprises juives. Groulx est souvent évoqué dans des mèmes haineux associés à des idéologies catholiques ultra-nationalistes et ultra-traditionalistes, qui le présentent comme un symbole à imiter.

Une BD à deux volets. À gauche, une photo de Lionel Groulx, regardant vers un wojak en pleurs devant un drapeau canadien, qui porte des épinglettes BLM et Pride. Groulx demande 'tu es fou mon frère?' au wojak qui pleure.

Loi du cadenas

La loi du cadenas est une loi promulguée dans la province de Québec en 1937, qui donnait le pouvoir au gouvernement provincial de fermer pour une durée d'un an tout bâtiment considéré comme ayant été utilisé pour promouvoir le communisme. Le nom fait référence aux cadenas qui étaient placés sur les portes de ces bâtiments pour les condamner. Mesure vedette du pouvoir du Premier ministre québécois Maurice Duplessis, cette loi a été utilisée contre plusieurs groupes politiques, ainsi que contre des minorités religieuses, notamment les Juifs et les Témoins de Jéhovah. Elle a été déclarée inconstitutionnelle par la Cour suprême du Canada en 1957.

Une image mettant en vedette Maurice Duplessis, dont les yeux tirent des lasers bleus, avec le mot 'Cadenas' (cadenas) au-dessus de lui.

Mains qui se frottent

Les mains serrées en un frottement sont un raccourci visuel pour le mème antisémite Happy Merchant. Ce geste est censé représenter les stéréotypes complotistes sur les manigances et la cupidité des Juifs.

Les mains rases du marchand heureux. Ils sont fermés et remplis d'une étoile de David. Une légende ci-dessous indique "[les shekels s'intensifient]".

Mâle Sigma / Règles Sigma

Dans les communautés en ligne de la manosphère, un système de pseudo-castes très répandu place les hommes « alpha », « bêta » et « oméga » dans une hiérarchie basée sur leur apparence physique et leurs traits de personnalité. Les « mâles alpha », au sommet de la hiérarchie, sont généralement définis, entre autres, par leur confiance en eux.

Certains hommes qui souscrivaient à ces étiquettes strictes se sentaient réservés et introvertis, mais ne voulaient pas se considérer comme des hommes « bêta » ou « oméga ». Comme solution, ils ont créé les « hommes sigma », qui se définissaient par un comportement antisocial, mais qui étaient tout de même largement considérés comme une classe supérieure d'hommes.

Les « hommes sigma » ont été représentés très tôt dans les communautés de la manosphère par des antihéros masculins fictifs, souvent violents et détachés de toute émotion. Aujourd'hui, « sigma » est parfois utilisé dans des mèmes Internet pour recontextualiser des comportements violents et parfois misogynes.

Deux personnages, l'un principalement dessiné, l'autre une image modifiée de George Saint-Pierre, se tiennent au-dessus d'un texte qui dit "certains négros ne comprendront jamais". smh. Sigmas sig (emoji flex, emoji lunettes de soleil). Le personnage de gauche porte en partie un uniforme de la GRC. Il porte un masque crânien, des vipères et une couronne Burger King. À droite, le visage de George Saint-Pierre est également recouvert d'un masque crânien, de Pit Vipers et d'une couronne Burger King.

Masque à tête de mort

Les cagoules et les bandanas arborant la mâchoire inférieure d'un crâne au-dessus de la bouche du porteur, souvent appelés « masques à tête de mort », sont l'uniforme officieux du mouvement moderne de l'extrême droite accélérationniste. Leur utilisation dans les milieux extrémistes a été popularisée par les groupes suprémacistes blancs associés à l’Iron March, tels que l’Atomwaffen Division, qui l'ont largement mis en scène dans leur propagande.

Dans les mèmes, ils peuvent être ajoutés aux personnages comme une approbation de l'extrême droite accélérationniste, ou pour signifier son statut d'extrémiste. Malgré leur utilisation généralisée par les groupes suprémacistes blancs, les masques à tête de mort sont parfois utilisés dans des jeux vidéo non haineux et dans le cadre de costumes d'Halloween.

"Les quatre types de personnalité Covid (repérés à l'épicerie locale)" démontrant un porteur de masque qui "croit en la science", un visage non masqué qui "nie la science", un masque sous le nez qui "ne comprend pas la science" et un masque de crâne baklava qui "nie l'Holocauste".

Maurice Duplessis

Né en 1890, Maurice Duplessis a été Premier ministre du Québec de 1936 à 1939, puis de 1944 à 1959. Connu pour ses idées de conservatisme social et sa fervente religiosité, le Premier ministre Duplessis est souvent associé à « la Grande Noirceur ». La « loi du cadenas », qu'il a mise en œuvre pour combattre la propagation du communisme au Québec, a été largement utilisée pour cibler les minorités religieuses, notamment les Juifs et les Témoins de Jéhovah. Les ultra-traditionalistes et les ultra-nationalistes du Québec font souvent figurer Duplessis dans leurs mèmes et le considèrent comme un symbole de leur politique.

Une photo de Maurice Duplessis, dont les yeux tirent des lasers bleus.

Mèmes de courrier piégé

Peut aussi apparaître comme mème « paquet suspect »

Les mèmes de courrier piégé et de voiture piégée sont utilisés dans les mouvements extrêmes anti-gouvernementaux et anti-police, y compris l'accélérationnisme suprémaciste blanc. Les mèmes de courrier piégé mettent en scène un sujet qui ne se doute de rien et qui réfléchit ouvertement au contenu d'un colis suspect. Certains mèmes présentant des bombes postales font référence à Ted Kazscinzky, également connu sous le nom de Unabomber.

Un mème à deux panneaux montrant un cochon recevant un "courrier de spectateur". Dans le premier panneau, le cochon dit "hey folks, viewer time again!", dans le second, il montre un paquet et dit "celui-ci vient de Theodore J. Kaczynski".

Mjölnir

Dans la mythologie nordique, Mjölnir est le marteau de combat brandi par Thor, le dieu du tonnerre. Mjölnir est représenté dans la culture populaire et dans les religions polythéistes qui incorporent le panthéon nordique. Bien que son utilisation en tant que symbole ne soit le plus souvent pas révélatrice de haine, certaines représentations de Mjölnir sont très présentes dans les mouvements suprémacistes blancs, en particulier chez les néonazis païens. Il fait partie des symboles les plus courants du panthéon nordique qui sont parfois revendiqués comme des symboles pseudo-historiques de l'ascendance blanche ou « aryenne ».

Un collier chaîne Mjölnir est suspendu sous une barbe grossièrement dessinée. Il semble être en acier inoxydable et comporte des nœuds ornementaux.

Mort de George Floyd

La mort de George Floyd aux mains d'un agent des forces de l'ordre en mai 2020 a déclenché un mouvement mondial de protestation en faveur des droits civils des Noirs. L'image figée de l'agent de police de Minneapolis Derek Chauvin appuyant avec son genou sur le cou de Floyd, le tuant ainsi, a été considérée comme un symbole de la suprématie blanche à la fois par les militants des droits civiques qui dénonçaient le meurtre et par les communautés haineuses en ligne qui le célébraient. La scène a depuis été représentée dans différents contextes, notamment lors de la manifestation du convoi pour la liberté d'Ottawa, où certains participants ont partagé un mème d’un personnage agenouillé de la même manière au-dessus de la ville d'Ottawa, illustrant l'emprise qu'ils exerçaient sur la ville.

Une photo d'un camionneur wojak agenouillé sur la ville d'Ottawa sur une carte, à la Derek Chauvin.

Mouton bêlant (Sheeple)

« Mouton bêlant » est un terme utilisé pour attaquer, rabaisser et déshumaniser les opposants, souvent dans le contexte de discussions politiques, en les comparant à des moutons qui suivent aveuglément ce que d'autres leur disent de faire. Le terme est étroitement associé au discours de la théorie du complot et tend à être utilisé par ceux qui y croient pour décrire les personnes qui suivent le « narratif officiel ».

Une bande dessinée dessinant un mouton portant un masque médical. Au-dessus et au-dessous, le texte indique "Les bons petits moutons portent leur masque".

No Russian

« No Russian » est une mission controversée dans le jeu vidéo Call of Duty : Modern Warfare 2. Dans ce niveau, les joueurs prennent le contrôle d'un infiltré dans un groupe terroriste et l'obligent à commettre une fusillade de masse dans un aéroport. Des mèmes faisant référence à ce niveau sont parfois partagés par des extrémistes pour exprimer des appels à la violence sous couvert d'une référence à la culture pop.

Une image fixe du jeu vidéo Modern Warfare II montrant quatre hommes armés du point de vue d'un autre. Les sous-titres montrent un nom de personnage 'Makarov' disant 'Remember - No Russian'.

Nœud coulant

Le nœud coulant est un symbole de lynchage en Amérique du Nord et, dans le contexte britannique, il signifie souvent le meurtre de pédophiles locaux. En tant que symbole, il fait parfois son apparition lors de rassemblements politiques pour menacer les opposants, comme la potence construite lors de l'insurrection du Capitole des États-Unis le 6 janvier.

L'apparition d'un nœud coulant, même dans des espaces extrémistes, n'est pas toujours explicitement haineuse. Il existe de nombreux mèmes indiquant des sentiments ou des intentions suicidaires qui ne visent pas la haine contre une quelconque communauté.

5 Wojak remplis de drapeaux entourent un wojak rempli d'un drapeau canadien. Le wojak canadien est étiqueté "CUCK" avec une étoile jaune. Les autres wojaks sont : un wojak néo-zélandais avec un drapeau arc-en-ciel sur lui, un wojak australien avec une croix gammée sur lui, un wojak irlandais qui est poussé par un wojak britannique avec une croix gammée sur lui, et un wojak américain avec une croix gammée sur lui. lui. Devant le wojak canadien est un nœud coulant, comme s'il était sur le point d'être pendu.

Notre grand allié / Israël est notre plus grand allié

Les mèmes et messages se moquant de l'hypothèse selon laquelle Israël est le plus grand allié de l'Amérique sont un trope dans certains réseaux d'extrême droite antisémites. Cette phrase est le plus souvent utilisée pour parodier les Américains conservateurs qui soutiennent Israël. Son but est de faire croire que la cible est secrètement juive, ou secrètement plus loyale envers Israël qu'envers les États-Unis, ou encore une marionnette du peuple juif. Les parodies antisémites dans la veine de « Israël est notre plus grand allié » sont populaires dans le mouvement Groyper, un réseau nationaliste blanc antisémite pour les jeunes hommes. Bien qu'il s'agisse d'une référence spécifique à la relation entre les États-Unis et Israël, le mème est parfois réutilisé dans des contextes canadiens, notamment pour critiquer les politiciens connus qui affichent leur soutien à l'État d'Israël.

Une capture d'écran d'un post du forum qui dit "Donnez de l'argent aux juifs". Ils ne font rien alors qu'ils sont votre meilleur allié. Vous les traitez d'ingratitude.

Nuremberg 2.0

Nuremberg 2, ou 2.0, est un concept popularisé par QAnon qui a depuis été utilisé dans les mouvements conspirationnistes et antigouvernementaux adjacents. Il s'agit d'un fantasme dans lequel les ennemis politiques présumés sont jugés pour « crimes contre l'humanité », comme l'ont été les criminels de guerre nazis lors du procès de Nuremberg en 1945-1946. Par le biais d'arguments pseudo-juridiques et de théories du complot, les mesures de santé et de sécurité liées à la COVID-19, telles que les mandats de vaccination, sont souvent considérées comme faisant partie de ces crimes. Le plaidoyer pour Nuremberg 2.0 incarne un désir de violence envers les ennemis politiques et déforme la mémoire de l'Holocauste en comparant les actions de l'Allemagne nazie aux mesures modernes découlant de la COVID-19.

L'image montre une courbe IQ Bell, étiquetée « Qui dirige le système ? ». Sur la gauche, dans l'ordre, deux wojaks à l'air inintelligents disent respectivement "c'est les blancs" et "c'est le gouvernement". Au sommet, un groupe de PNJ dit "les banques" et "les médias". Sur la droite, Joseph Goebels dit "c'est les Juifs".

o7

« o7 » est une émoticône utilisée en ligne, notamment sur les plateformes de messagerie instantanée, les commentaires sur les médias sociaux et les espaces de discussion en direct, qui vise à imiter un salut militaire. C’est en usage dans divers contextes, mais particulièrement populaire dans certaines cultures en ligne nationalistes blanches orientées vers les jeunes. Comme son utilisation n'est souvent pas haineuse, il faut examiner le contenu avant de déterminer l'intention.

Une capture d'écran d'un message du forum qui dit "JE N'AI JAMAIS MEMÉFIÉ DU PLAN o7 o7 o7 o7 o7 o7".

Observateur de tendances

« Observateur de tendances » est un auto-descripteur utilisé principalement par les nationalistes blancs en ligne pour justifier les croyances antisémites, en les liant non pas à des positions haineuses, mais plutôt à des observations de « modèles ». Ces modèles sont le plus souvent des références évasives à des théories de conspiration antisémites concernant le prétendu contrôle des institutions sociétales, culturelles et gouvernementales.

"Bruh. Il y a une différence entre montrer du respect envers les gens sur une base individuelle et être capable de reconnaître les schémas de groupe et les différences au niveau macro." Le commentaire est mis en évidence dans une capture d'écran sur un forum Web.

Okay Groomer

Okay Groomer (ou OK Groomer) est un mème utilisé pour cibler les personnes LGBTQ2S+ et les dépeindre comme des « groomers » qui sont intrinsèquement dangereux pour la sécurité des enfants, en s'appuyant sur une diffamation vieille de plusieurs décennies dirigée principalement vers les femmes transgenres et les hommes. Les accusations selon lesquelles les personnes 2SLGBTQA+ sont des « groomers » se sont intensifiées au printemps 2022 et ont été encouragées par des militants et des politiciens républicains aux États-Unis.

Le mème est un jeu de mots sur « Okay Boomer », un mème apparu en 2019 utilisé par les millénaux et les membres de la génération Z pour se moquer des membres de la génération des baby-boomers.

Meme montre une conversation entre un Chad portant un patch Diagolon et un soyjak qui pleure, qui dit "Diagolon est un groupe hayyyte!", auquel le Chad répond "OK Groomer".

Optiques

En ce qui concerne la politique, les « optiques » fait référence à la façon dont un individu, un groupe ou un mouvement est reçu par le public. L'utilisation de la « perception » comme stratégie politique est particulièrement transparente dans les mouvements haineux, notamment les nationalistes blancs et les soi-disant « Groypers », qui favorisent une perception cohésive comme méthode de normalisation de leurs croyances derrière une esthétique soignée et l'utilisation d’un langage codé. Cette méthode est souvent présentée comme une alternative à l'action directe violente célébrée par d'autres mouvements nationalistes blancs.

Une photo de Brenton Tarrant, dont les yeux tirent des lasers rouges. Le texte ci-dessous lit "AUCUNE OPTIQUE NÉCESSAIRE".

Othala

Peut aussi apparaître comme : Odal, rune de la patrie

Odal, également appelée Othala, est une lettre runique que l'Allemagne nazie s'est appropriée à partir des anciens alphabets germaniques. La rune représente la « maison » ou la « patrie » et apparaît le plus souvent sous la forme de deux itérations différentes : celle avec des « jambes » crochues et celle sans.

Les Odals ont été utilisés comme iconographie principale sur les insignes de multiples divisions de la Waffen SS, l'aile paramilitaire de l'Allemagne nazie. Depuis la Seconde Guerre mondiale, la rune Odal est un symbole durable et proéminent dans une variété de mouvements de suprématie blanche et apparaît dans des supports tels que les logos de groupes haineux, les drapeaux, les tatouages et les mèmes Internet.

L'Odal, comme d'autres runes germaniques, n'est pas toujours un symbole de haine. Elle est encore utilisée dans la culture païenne pour ses objectifs initiaux et apparaît dans les représentations de la culture et de la mythologie nordiques dans la tradition populaire.

La variante de la rune Odal avec des empattements n'a aucun usage non haineux et est interdite en Allemagne.

Voir aussi : Runes de Schutzstaffel

Une Rune Odal est placée à titre de référence dans le coin d'une photographie de pancartes de campagne dégradées pour Yvan Baker. Les panneaux ont été dégradés par Odals.

Patrick Bateman

Patrick Bateman est le protagoniste du film American Psycho de 2001, interprété par Christian Bale, qui est devenu un personnage de mème. Contrairement au film, qui dépeint Bateman comme un personnage susceptible, superficiel et excessivement violent, certaines sous-cultures en ligne vénèrent ses démonstrations d'agressivité masculine et utilisent son allure pour faire l'éloge des politiques extrêmes, dans certains cas pour promouvoir la violence politique. En raison de la misogynie exprimée par le personnage, il est parfois utilisé dans des mèmes pour promouvoir la violence sexiste.

En haut : capture d'écran de la description de la plate-forme Biden/Harris présentant "un nouveau groupe de travail sur le harcèlement et les abus en ligne pour se concentrer sur le lien entre les fusillades de masse, le harcèlement en ligne, l'extrémisme et la violence à l'égard des femmes". En bas : Patrick Bateman d'American Psycho disant "Je dois supprimer des messages".

Pépé la grenouille

Symbole initial de la droite alternative américaine, Pépé a été inspiré par un personnage de bande dessinée du même nom. Le créateur de la bande dessinée, Matthew Furie, a dénoncé à plusieurs reprises l'utilisation du personnage par les suprémacistes blancs. Pépé est un personnage polyvalent dont le sourire est utilisé pour démontrer une mauvaise intention dans une grande variété de mèmes haineux. Le visage de Pépé est souvent adapté pour devenir une caricature offensante.

Les modifications de Pépé basées sur l'iconographie canadienne sont apparues sur /pol board de 4Chan. Des Pépés imposés avec des drapeaux canadiens ou fusionnés avec des représentations visuelles de stéréotypes canadiens sont utilisés pour représenter l'extrémisme, la droite alternative américaine ou les utilisateurs de 4Chan au Canada.

Pépé apparaît parfois dans des mèmes qui ne sont pas haineux. Les mèmes réalisés avant 2016 impliquant Pépé sont souvent dépourvus de contexte haineux, et il existe de nombreux exemples de mèmes de Pépé réalisés après qui ne sont pas non plus haineux. Par exemple, en 2019, des militants de Hong Kong ont utilisé Pépé comme mascotte pour des manifestations en faveur de la démocratie. Cependant, les utilisations non haineuses de ce symbole sont particulièrement rares au Canada, et l'apparition de Pépé doit éveiller la suspicion.

Illustration de Pepe avec une croix gammée sur son t-shirt. Il tient ses bras écartés et un arc-en-ciel s'étend sur ses mains. Dans l'arc-en-ciel se trouvent les mots "TUEZ LES JUIFS".

Personne attirée par les mineurs

Terme utilisé par un très petit nombre d'universitaires pour désigner les pédophiles. Bien que son usage soit extrêmement limité, il fait l'objet d'une panique morale, visant généralement les personnes 2SLGBTQA+, alléguant que l'objectif du mouvement de la Fierté est de normaliser en fin de compte la pédophilie en la désignant comme une orientation sexuelle légitime.

Publication par télégramme d'une vidéo Youtube qui demande "La gauche normalise-t-elle les pédophiles ?" La vignette montre un homme à un bureau avec une pile de papiers qui est choqué et regarde la caméra. Le texte à côté de lui indique "Personnes mineures attirées".

Petit chapeaux

Les expressions « petits chapeaux » ou « minuscules chapeaux » représentent un langage codé raciste courant faisant référence aux kippas des hommes juifs. En tant que termes apparemment ordinaires, ils peuvent être efficaces pour éviter la censure et la modération sur les médias sociaux.

Une photo d'une kippa surmontée d'une étoile de David, avec le texte "Small hat Big Problems".

Pilules

Dans les mèmes en ligne, les références aux différentes couleurs de pilules sont utilisées pour exprimer différents niveaux de lucidité, en clin d'œil à la dichotomie pilule rouge et pilule bleue présentée dans la série de films Matrix. Dans les communautés haineuses en ligne, prendre la pilule rouge implique un éveil aux réalités du monde et symbolise la radicalisation, tandis que la pilule bleue signale l'ignorance. Au fil du temps, d'autres couleurs ont été ajoutées : une pilule blanche, par exemple, a une connotation d'espoir, tandis qu'une pilule noire dénote le nihilisme. Malgré leur importance dans l'histoire des communautés haineuses, les références aux différentes couleurs de pilules apparaissent souvent en ligne sans intention malveillante.

Une version fictive d'une affiche de propagande de guerre, montrant un Pepe en uniforme militaire lançant des grenades à pilules rouges. Au-dessus et au-dessous, le texte se lit comme suit : "Continuez à faire venir ces redpills, les gars.

Pit Vipers

Ligne de lunettes de soleil de marque distinctive, souvent utilisée comme élément d'un uniforme non officiel des mouvements nationalistes blancs. Les Pit Vipers sont utilisées dans les mèmes haineux, souvent aux côtés d'autres symboles contextuels comme les masques à tête de mort, pour représenter l'accélérationnisme chez les suprémacistes blancs.

Les Pit Vipers sont des lunettes de soleil populaires dans les sous-cultures en dehors des mouvements haineux. Leur utilisation n'est pas explicitement haineuse, et l'entreprise a dénoncé l'utilisation de ses produits par des groupes haineux.

Une photo d'un homme enlevant ses Pit Vipers et regardant fixement. À côté de lui se trouve un Tweet du Daily Mirror partageant un article, qui dit "Adolf Hitler avait un micro-pénis, dormait avec sa nièce et aimait recevoir des coups de pied pendant les rapports sexuels". En dessous, l'homme enfile maintenant ses Pit Vipers, et voit le vrai sens de l'article : 'Oy vey ! Hitler est toujours populaire !

Polo Fred Perry

Fred Perry est une marque de vêtements connue pour ses polos distinctifs, qui portent une couronne caractéristique sur la poitrine gauche. Une version spécifique du polo Fred Perry, brodée en doré, a été adoptée comme uniforme non officiel du groupe extrémiste fraternel Proud Boys, bien que la marque ait condamné les utilisations haineuses de ses vêtements.

Meme représentant Donald Trump lors du débat sur l'élection présidentielle américaine de 2020. Un polo Fred Perry est monté sur lui comme s'il le portait. "STAND BY BOYS..." est dans le coin supérieur gauche.

Pour XX

« Pour XX » est une phrase d'accroche codée utilisée par les groupes anti-trans. Elle fait référence à l'ensemble des chromosomes qui déterminent le sexe féminin. Cette phrase sert à présenter la cause du mouvement « critique envers le genre » comme étant principalement destinée aux femmes et peut renforcer la position selon laquelle le sexe biologique est la base de l'identité des femmes.

Texte noir sur fond blanc, lit #ForXX en grosses lettres et "Je soutiens les droits et la protection des femmes fondés sur le sexe" en petites lettres ci-dessous.

Qui?

« Qui ? » est un mème antisémite, issu de l'interview télévisée de 2021 de l'ex-général français Dominique Delawarde, au cours de laquelle il a fait allusion à un groupe anonyme qui contrôlerait les médias en France et ailleurs. Delawarde a alors été questionné par un autre invité, Claude Posternak, qui lui a demandé « à qui » il faisait référence, à plusieurs reprises, ce à quoi Delawarde a répondu « la communauté que vous connaissez bien », ce qui a incité l'animateur à mettre fin à l'interview. La question de Posternak a depuis été utilisée en ligne par les antisémites comme un outil pour faire référence aux théories de conspiration antisémites tout en maintenant un déni plausible. En ce sens, elle a une connotation similaire à celle des triples parenthèses et autres symboles antisémites.

Un mème 'objection', avec celui de Phoenix Wright changé avec celui de l'homme d'affaires français Claude Posternak, et le texte est changé pour lire 'Qui?!'.

Red Ensign (Pavillon rouge)

Le Red Ensign était le pavillon civil, le pavillon nautique et le drapeau non officiel du Canada de 1892 à 1965. Ces dernières années, le Red Ensign est devenu un élément fréquent dans les rassemblements organisés par des groupes haineux, qui le considèrent comme un symbole du passé pré-multiculturel et colonial du Canada. De nombreux mèmes faisant référence au Red Ensign présentent souvent des versions modifiées du drapeau, par exemple en changeant ses couleurs.

Comme d'autres drapeaux canadiens qui ont été appropriés, le Red Ensign n'est pas un symbole intrinsèquement haineux. Il faut tenir compte du contexte lorsqu'on évalue son apparence.

Drapeau Red Ensign flottant au vent. "KEEP CANADA CANADIAN" est à l'écran devant.

Ree

« Ree » avec le doublement du « e » est une expression en ligne servant à représenter la frustration. Elle est le plus souvent utilisée soit comme une auto-identification de la culture NEET , soit pour se moquer d'une cible avec mépris, en particulier les cibles qui sont, ou sont réputées être, autistes. Popularisé dans les espaces haineux et nihilistes sur 4Chan, Ree est à l'origine une référence onomatopéique à une vidéo virale d'une grenouille émettant un son aigu que les utilisateurs ont choisi d'associer à Pépé la grenouille. Ree est couramment utilisé par l’extrême droite américaine.

Un carton placé sur une clôture en pierre dans la neige. Il lit "REEEEE .. [21 autres 'E's] - The Woke mob [sic]".

Rejeter la modernité, embrasser la tradition

Expression popularisée dans les mèmes de la fashwave, souvent aux côtés du soutien au fascisme traditionaliste et notamment aux idées de Julius Evola. Elle apparaît fréquemment sous la forme de mèmes dans lesquels la modernité est associée à des représentations de la diversité, du sexe, de la politique progressiste, de la représentation des personnes 2SLGBTQ+, voire du judaïsme. La tradition est souvent représentée par des images de familles blanches, hétéronormatives ou de manifestations autoritaires destinées à invoquer la nostalgie des spectateurs fascistes.

Comme les mèmes « Rejeter la modernité, embrasser la tradition » sont devenus populaires, de nombreux autres ont également été créés en utilisant l'expression avec des messages sans rapport avec le fascisme, certains parodiant même l'utilisation originale du mème. Ces mèmes ne sont pas nécessairement haineux. Le contexte approprié de chacun d'entre eux doit être soigneusement examiné.

Un mème à deux panneaux montrant, en haut, un taxi aux couleurs de la Pride, et en bas, le bus haineux de George Lincoln Rockwell. Le texte lit "rejeter la modernité, embrasser la tradition".

Religion de la paix

La « religion de la paix » est une expression utilisée de manière sarcastique pour dépeindre l'islam et ceux qui le pratiquent comme dangereux et intrinsèquement violents. Elle s'amuse à décrire l’islam comme une religion qui promeut la paix, et est souvent utilisée en réponse à des reportages alléguant des méfaits de la part des pratiquants de la foi musulmane.

Un graphique intitulé "La vérité sur les croisades : l'islam n'est pas une religion de paix".

Rune de la mort

La rune de la mort est une variante inversée de la rune de la vie. Comme la rune de la vie, elle était utilisée par les SS pour signifier la mort. Après la Seconde Guerre mondiale, la rune de la mort continue d'être utilisée par les néonazis et les suprémacistes blancs, en particulier dans le contexte de la célébration des alliés tombés au combat.

Toutes les utilisations de la rune de la mort ne sont pas haineuses, et le contexte doit être soigneusement pris en compte. Le symbole ne doit pas être confondu avec les runes de la mort du célèbre jeu vidéo RuneScape.

Une rune de la mort sur un hangar derrière Ted Kaczynski.

Rune de la vie

Peut aussi apparaître comme : rune d’Elhaz, rune d’Algiz

La rune de la vie est le nom donné à la rune d’Algiz ou d’Elhaz que les nazis se sont appropriés. Dans le contexte des croyances pseudo-archéologiques nazies, elle en est venue à symboliser la vie et a été largement désignée comme la rune de la vie en Allemagne. L’image a été utilisée dans les uniformes et l'iconographie nazis, notamment par le corps SS responsable du programme de naissances raciales Lebensborn chargé de promouvoir les « aryens » et la Sturmabteilung. La rune de la vie a une contrepartie inversée, la rune de la mort.

Après la Seconde Guerre mondiale, la rune de la vie continue d'être utilisée par les néonazis et les suprémacistes blancs. Au Canada, le Heritage Front utilisait une rune de vie dans son logo.

Toutes les utilisations de la rune de la vie ne sont pas haineuses, et le contexte doit être soigneusement pris en compte.

Voir également : Rune de la mort, Runes de Schutzstaffel

Une rune de vie : trois pointes issues d'une même ligne, dirigées vers le haut. Il est blanc et une forêt est en arrière-plan.

Rune Jera

Jera, ou Jeran, est une rune européenne préhistorique qui représente parfois le temps. Les mouvements néonazis se la sont appropriée, à l’instar de beaucoup d'autres runes, comme symbole pseudo-historique de l'ascendance blanche ou « aryenne ». Du fait qu’elle n'était pas connue pour être utilisée dans l'Allemagne nazie, son apparition dans les mouvements haineux peut passer inaperçue. En tant que rune utilisée en dehors des mouvements de haine, l'émergence de Jera n'est pas toujours haineuse.

Illustration sur un t-shirt. Il représente plusieurs runes sur un arbre. La rune Jera, deux angles sous forme de lignes individuelles empilées l'une sur l'autre, est au centre. Il ressemble à un "<" sur un ">". Un Jera est placé sur l'image pour référence.

Rune Tyr

Peut aussi apparaître comme : rune de Tiwaz

La rune Tyr est un symbole approprié qui était largement utilisé dans l'Allemagne nazie et qui a été adopté par une unité des Waffen-SS.

Le symbole est associé à un dieu païen du même nom et est utilisé par les néopaïens dans leur culte. Toutes les utilisations de la rune Tyr ne sont pas haineuses, et le contexte doit être soigneusement pris en compte.

À gauche : un Tyr noir uni sur fond blanc. Il ressemble à une flèche. À droite : trois runes noires de Tyr empilées sur un fond rouge.

Sainteté

Dans la « culture Siege », une sous-culture néonazie accélérationniste, la « sainteté » fait référence à un panthéon en expansion de meurtriers historiques qui sont traités comme des icônes. La vénération de ces figures est une tactique accélérationniste utilisée pour inspirer des meurtres potentiels dans l’avenir. Cette pratique s'inspire des appels lancés par Siege aux néonazis pour qu'ils prennent Charles Manson comme modèle. Bien que Manson et la plupart des autres « saints » aient été influencés par la suprématie blanche, les meurtres de masse commis au nom d'autres idéologies d'extrême droite - le plus souvent des meurtres anti-gouvernementaux et incel - sont parfois considérés comme dignes de la « sainteté », car ils profitent aux objectifs du mouvement. Les mèmes faisant l'éloge de « saints » tels que Timothy McVeigh, Ted Kaczynski, Anders Breivik, Dylann Roof et Brenton Tarrant - ainsi que les jours où leurs meurtres ont été commis - sont courants dans les espaces de médias sociaux néonazis accélérationnistes.

Un dessin d'Anders Breivik Debout devant un sonnenrad. Ci-dessous, la rune de la mort est présente et le texte indique "Laissez les saints vous guider".

Shaniqua

Interchangeable avec d'autres prénoms similaires, le nom « Shaniqua » est utilisé dans des mèmes haineux en ligne pour désigner implicitement et parfois explicitement des femmes noires. Le terme représente un stéréotype négatif souvent véhiculé à l'encontre des femmes noires concernant leurs supposées mœurs légères et leur propension à la petite délinquance. Bien que le terme soit souvent employé seul, il est parfois accompagné de représentations dessinées ou de photos d'individus censés incarner ces stéréotypes.

Une capture d'écran d'un message de Telegram qui dit "Le Wisconsin semble avoir un lit imbriqué d'acteurs anti-blancs. Voici quelques Shaniqua enseignant aux enfants de première année à donner la priorité au succès des" Afro-Américains ", [sic] sur tout le monde." Vous trouverez ci-dessous un lien vers une histoire intitulée "Stunning and Brave Civil Rights Negress Forces Wisc..." "Voici du Shaniqua" est mis en évidence à titre de référence.

Shekel

Le shekel est la devise nationale de l’État d’Israël, dont le nom provient d’anciennes pièces de monnaie utilisées historiquement dans l’Israël des Maccabées. Les shekels sont souvent mentionnés dans les mèmes antisémites pour faire une allusion discrète au contrôle des institutions financières par les Juifs.

Un dessin de mains jointes dans lequel on peut voir le drapeau d'Israël. Ci-dessous, le texte indique "les shekels s'intensifient".

Sites web de pornographie

Les noms des sites web de pornographie et de services d'abonnement souvent utilisés par les travailleurs du sexe sont placés dans des mèmes comme marque-pages pour l'industrie pornographique et le travail du sexe en général. La plupart des critiques de l'industrie pornographique ne sont pas haineuses. Cependant, les mouvements misogynes d'extrême droite utilisent parfois la pornographie et le travail du sexe en ligne comme un moyen d'attaquer les femmes en fonction de leur statut familial et de leur emploi. La propagande fasciste présente souvent la pornographie comme une représentation de la modernité dans ses attaques contre la société moderne.

Une photo d'un gros wojak devant son ordinateur, avec des tonnes de fast-food, de la malbouffe, du lait de soja, des symboles communistes, des affiches sur le cannabis, des images satanistes et le logo de Pornhub en arrière-plan. Le wojak dit 'f--k esclavage'.

Soldat numérique

« Soldat numérique » est un terme utilisé par les adeptes de la théorie du complot QAnon ou des communautés adjacentes pour s'identifier comme tels. Le terme souligne la nature en ligne de la présence du mouvement et idéalise le partage de théories du complot sans fondement comme faisant partie d'un conflit mondial entre le bien et le mal. Le terme est parfois utilisé dans le cadre d'un engagement militariste de loyauté envers QAnon.

Une capture d'écran d'un message de forum qui se lit 'Anon check? Comme l'a annoncé le président Trump, nous sommes devenus une grande communauté de soldats numériques. La vérité doit éclater. Travaillant spirituellement, espérons-le, ressuscitant, priant.

Solution politique

Les références à une « solution politique » – ou à son absence – sont souvent faites dans les espaces en ligne haineux dans le cadre de discussions sur les stratégies préférées pour obtenir le pouvoir. L'existence d'une « solution politique » est un débat fréquent au sein des communautés nationalistes blanches. Les partisans de la solution politique préconisent généralement la politique électorale et les réformes culturelles comme meilleure stratégie pour prendre le pouvoir dans la société, tandis que ceux qui s'y opposent préconisent souvent le terrorisme ou la révolution violente.

Mème en texte brut. Il lit "IL N'Y A AUCUNE SOLUTION POLITIQUE."

Statue romaine

Les statues romaines sont utilisées par les adeptes des mouvements fascistes et les nationalistes blancs pour évoquer la réussite artistique dans une société « occidentale ». L'architecture et l'art romains sont également utilisés pour représenter le nationalisme blanc sous le prétexte fallacieux que Rome était un ethno-état blanc.

Les statues romaines sont le plus souvent représentées dans les mouvements néofascistes dans des images fashwave(référence en anglais[FB1] ).et comme images d'affichage sur les médias sociaux. Les statues romaines étaient utilisées dans l'imagerie vaporwave avant leur appropriation par la fashwave.

Photographie en noir et blanc d'une statue d'Hercule combattant un serpent. Légende : "La récompense de la tolérance est la dégénérescence, donc l'homme traditionnel a l'obligation d'être intolérant. Adoptez le virtuisme culturel"

Suicide transgenre

Les mèmes anti-transgenres postés en ligne ont souvent pour thème central le suicide. Dans la plupart des cas, ces références utilisent des statistiques indiquant des taux de suicide plus élevés dans la communauté transgenre pour dépeindre les identités transgenres comme étant liées à une maladie mentale ou comme étant dangereuses. Dans les espaces plus extrêmes, ces références sont également utilisées pour banaliser ou célébrer la mort de personnes transgenres.

"Les transgenres sont comme..." au-dessus de trois illustrations. A gauche : "AGE : 10", un jeune garçon dit "Je déteste les filles". Au centre : « AGE : 20 », une femme avec des poils sur le visage vêtue d'une robe rose. À droite : "ÂGE : 30 ans", une pierre tombale indiquant "R.I.P. SUICIDE VICTIM".

Ted Kaczynski / Le Unabomber

Peut aussi apparaître comme : oncle Ted

Ted Kaczynski, également connu sous le nom d'Unabomber, est un terroriste américain qui a tué 3 personnes et en a blessé 23 lors d'une série d'attentats à la bombe commis entre 1978 et 1995. Son manifeste, intitulé La société industrielle et ses conséquences, expose en détail les convictions anti-industrielles et primitivistes de Kaczynski.

Bien qu'il ait décrit le nazisme comme une « idéologie de fous », le nom et les actions de Kaczynski sont fréquemment mentionnés dans des mèmes Internet, notamment ceux publiés par les écofascistes et les néonazis accélérationnistes.

Un mème "Offre commerciale", où le visage du personnage est changé en Ted Kazscinsky (Unabomber), et la seule partie de l'offre est "Vous recevez : courrier".

Torches Tiki

Les torches Tiki sont des torches montées sur piquet, généralement en bambou, repris de la culture polynésienne. Les torches Tiki se sont particulièrement fait remarquer au cours du rassemblement Unite the Right de 2017 à Charlottesville, en Virginie, au cours duquel des marcheurs les ont brandies en scandant « Les Juifs ne nous remplaceront pas ». Depuis cette manifestation, elles sont restées un symbole populaire d'intimidation des nationalistes blancs. En 2021, des militants albertains anti-masques ont utilisé des photos de Unite the Right pour promouvoir un rassemblement de torches Tiki à Edmonton. L'utilisation des torches Tiki par les mouvements suprémacistes blancs est une référence aux processions aux flambeaux organisées par les nazis.

Image fixe d'une torche tiki marchant de près. Les hommes défilent avec des torches tiki hautes et un drapeau est levé. Les flammes occupent une grande partie du cadre.

Triples parenthèses

Peut aussi apparaître comme : Échos, ((( )))

Les trois paires de parenthèses, également appelées « échos », sont utilisées dans les médias sociaux et les forums en ligne et appliquées aux mots décrivant une ou plusieurs personnes, pour communiquer de manière péjorative qu'elles sont juives. Elles sont aussi parfois utilisées pour laisser entendre qu'une cible non juive est secrètement ou sans le savoir juive. Le mème a commencé comme une indication verbale de l'héritage juif d'un sujet sur les podcasts d'extrême droite, et est rapidement devenu textuel grâce aux parenthèses.

Avant sa popularité généralisée, les triples parenthèses étaient une alternative aux insultes antisémites, permettant d'éviter les détecteurs de discours haineux en ligne. Depuis que les triples parenthèses sont devenues un symbole de haine bien connu, les utilisateurs juifs des médias sociaux se les sont appropriées comme un symbole positif de la fierté juive.

Une photo montrant Leonardo DiCaprio dans son rôle dans Django, souriant et fumant une cigarette devant une cheminée. En haut, le texte indique "Quand vous êtes à une fête et que quelqu'un mentionne (((eux))).

Triskèle

Le mot « triskèle » représente une grande variété de motifs à trois protubérances. La plupart des triskèles, comme les motifs courants des triskèles celtiques à trois spirales, ne sont pas étroitement associés aux mouvements haineux.

Cependant, les mouvements néonazis ont créé des variétés spécifiques de triskèles pour les utiliser comme symboles de haine. En général, ces triskèles ressemblent à des variantes à trois côtés de la croix gammée nazie. La plus courante est constituée de trois « 7 » rectilignes reliés à leur base.

Un mème représentant un drapeau ancien et actuel de l'Afrique du Sud sous le nom de "Manga" et "Anime", respectivement. Un troisième drapeau, le drapeau de l' Afrikaner Weerstandsbeweging , est étiqueté "Netflix Adaptation".

Tuez les banquiers

« Tuez les banquiers » est une expression venant du mouvement Occupy Wall Street, où elle a été prononcée comme une solution intentionnellement choquante, mais le plus souvent satirique, pour résoudre la récession mondiale de 2008. Elle est parfois utilisée par les antisémites comme un langage codé pour la violence contre les juifs, auquel cas elle fait référence aux théories du complot alléguant le contrôle juif sur les institutions sociétales clés, en particulier les banques. Cependant, l'expression apparaît aussi dans des contextes qui ne sont pas antisémites, et il convient d’en tenir compte pour évaluer son usage.

Une boussole politique montrant, dans les coins lib-gauche et auth-droit, le Joker disant "C'est simple, on tue les banquiers".

Valknut

Les valknuts sont des symboles historiques germano-scandinaves composés de trois triangles imbriqués orientés dans la même direction. Les valknuts sont importants pour certaines cultures en dehors des mouvements haineux, notamment les païens. Cependant, ils sont également des symboles populaires dans les mouvements suprémacistes blancs contemporains, où ils peuvent évoquer une représentation ésotérique et pseudo-historique du patrimoine européen. Bien que leur signification historique soit contestée, on considère souvent qu'ils représentent le dieu nordique Odin.

Un motif élaboré avec trois roues solaires entourant un grand valknut. Le texte en dessous indique "Loups d'Odin".
Logo de l'ancien groupe haineux canadien Wolves of Odin avec un valknut. Extrait de Anti-Racist Canada.

Vraie femmes / Vrai hommes

Afin d'exclure les personnes transgenres des espaces genrés, les militants anti-trans font parfois référence aux hommes et aux femmes cisgenres en tant que « vrais » hommes et femmes, se distinguant ainsi des hommes et des femmes trans. L'implication que les personnes trans ne sont pas de « vrais » hommes et femmes est couramment utilisée comme un moyen de tenter de dégrader les personnes trans.

Une photo montrant un Squidward "Red Mist" avec des cheveux longs et cassants ajoutés. Au-dessus et au-dessous, le texte indique "Veuillez me laisser entrer dans la salle de bain des filles. Je suis une vraie femme et on peut me faire confiance avec les mineures.

Waffen

Waffen est le terme allemand pour « armes ». Dans l'Allemagne nazie, la Waffen-SS était la branche de combat de la Schutzstaffel. Aujourd'hui, le mot « Waffen » est courant dans les dénominations des structures organisationnelles néonazies, en hommage à la Waffen-SS. Le mot est également utilisé librement comme préfixe ou suffixe de différents mots dans la culture des mèmes d'extrême droite.

Capture d'écran d'un message Telegram d'une chaîne avec Waffen dans son nom (le nom complet est expurgé). Il s'agit d'une vidéo représentant un officier SS nazi. Le texte dessus lit "Waffen SS" avec un crâne et des os croisés. Le texte de la vidéo indique "Waffen SS - Hyperborean Warriors".

White Boy Summer

White Boy Summer est un slogan inventé par l'acteur/rappeur Chet Hanks en 2021 pour célébrer un été avec moins de restrictions COVID-19 aux États-Unis. Bien qu'il n'ait pas d'intention haineuse, le slogan a été repris par les nationalistes blancs, souvent pour célébrer ce qu'ils considèrent comme des victoires pour la race blanche ou en opposition au Black Lives Matter Summer de 2020. Le terme est devenu si proéminent qu'il est souvent référencé sans texte. Il est souvent utilisé en conjonction avec d'autres symboles comme les lunettes de soleil Pit Viper ou la couronne Burger King.

Une photo du combat entre Jake Paul et Tyron Woodley. L'image est fortement modifiée et le visage de Paul est couvert de Pit Vipers et d'un masque crânien. Au-dessus et au-dessous, un texte se lit comme suit : "Un roi doit porter sa couronne, l'été du garçon blanc doit commencer".

White Powerade (Powerade blanc)

« White Powerade » est un langage codé pour « White Power », une phrase d'accroche commune aux suprémacistes blancs. La nature directe de ce langage prête à l'humour absurde dans les espaces suprémacistes blancs en ligne. En outre, le terme peut être difficile à modérer ou à détecter, car certaines boissons Powerade sont blanches.

Photographie d'une bouteille Powerade blanche sur 4Chan. Le texte cité se lit comme suit : "Lorsque je me sens dépassé, je recherche toujours WHITE POWERADE pour avoir la force de m'en sortir. WHITE POWERADE est la solution finale pour rester hydraté."

Wolfsangel

Le symbole du Wolfsangel était traditionnellement utilisé dans les armoiries des familles allemandes. On dit qu'il est basé sur le dessin d'un piège à loup germanique. Il a été adopté par l'Allemagne nazie et figure notamment sur les insignes de nombreuses divisions militaires.

L'utilisation du Wolfsangel est antérieure au fascisme. Son apparence n'est pas toujours explicitement haineuse, mais elle doit être considérée avec méfiance. C’est encore un symbole populaire dans les mouvements néonazis. Il est actuellement la pièce maîtresse de l'insigne, aux côtés d'un Sonnenrad, du régiment Azov, une unité de la garde nationale ukrainienne associée au néonazisme. Le Wolfsangel est également utilisé dans les emblèmes de groupes tels que les Nations aryennes et constitue un tatouage néonazi courant.

Le triceps d'un homme porte un tatouage Wolfsangel. Pour référence, deux Wolfsangels sont placés sur l'image.

Yeux lasers

Les lasers générés sur les yeux d'un personnage sont une tendance associée à plusieurs sous-cultures en ligne, notamment les « deep fried », les mèmes de cryptomonnaies et les mèmes « terrorwave » promouvant la haine. Ils sont utilisés comme un symbole de louange et peuvent être considérés comme un équivalent visuel du terme « camé » (based). Dans les cultures de la haine en ligne, le symbolisme est parfois utilisé pour mythifier des figures haineuses ou promouvoir des manifestations individuelles de haine. Cependant, les yeux lasers sont souvent présents dans les mèmes et les images liés à la culture de la cryptomonnaie, et sont souvent utilisés par des mouvements politiques non haineux sur Internet. En tant que tels, leur signification haineuse est hautement contextuelle.

Une illustration d'un orignal géant dominant une file d'officiers de la Gendarmerie royale du Canada en marche. La souris a un laser rouge éblouissant géant qui sort de son œil. Derrière l'orignal et les officiers se trouve un grand fils

Le guide est en cours de mise-à-jour, et ne doit pas être considéré comme étant exhaustif. Toute suggestion d'ajout peut être envoyée à neuberger [at] ujafed.org.

Hatepedia was produced by the Online Hate Research and Education Project, which is an initiative of the Holocaust Education Centre. For more information, please visit our website or contact us at neubeger [at] ujafed.org.

Hatepedia and OHREP have been made possible in part by the Government of Canada.

Hatepedia et OHREP a été rendu possible en partie grâce au gouvernement du Canada.