Mèmes avec usage haineux

Des personnages et des dispositifs de mèmes ambigus qui ne sont pas intrinsèquement haineux, mais qui sont parfois utilisés pour répandre la haine en ligne, et qui ont souvent pour origine des espaces haineux.

Anton Chigurh

Anton Chigurh est l'antagoniste du film Non, ce pays n’est pas pour le vieil homme (2007), interprété par Javier Bardem, qui est devenu un personnage de mème. Les mèmes de Chigurh trouvent leur utilité dans des contextes haineux, où l’on peut s’en servir pour exprimer la désillusion face à l'état actuel du monde et pour célébrer ou encourager la violence, reflétant les actions du personnage dans le film.

Captures d'écran de deux résultats de recherche Google : "Les États les plus sûrs d'Amérique" et "États avec le pourcentage le plus élevé d'Américains blancs, en 2007". Les trois mêmes états sont affichés pour chacun. Ci-dessous, une image tirée du film No Country for Old Men avec le sourire narquois de l'antagoniste.

Ay Tone / Paulie Gualitieri

« Ay Tone » est un mème mettant en scène le personnage de Paulie Gualtieri dans la série télévisée Les Soprano. Dans ce contexte, Gualtieri pose à Tony Soprano, appelé Tone, et que l’on ne voit pas, une question le plus souvent liée au fond de l'image. Ces dernières années, des néonazis et d'autres partisans de l'antisémitisme se sont approprié ce contexte afin de promouvoir le déni de l'Holocauste. Les mèmes « Ay Tone » font la promotion du négationnisme et utilisent souvent des références cachées et un langage codé faisant allusion à des aspects du négationnisme afin de contourner les directives communautaires de la plateforme sur laquelle ils sont postés.

Une photo de Paulie des Sopranos debout près de la piscine d'Auschwitz, avec un texte au-dessus qui dit "Ay, Tone". Vous pensez que Michael Phelps aurait fait partie de l'équipe de natation d'Auschwitz ?

Brainlet

Brainlet est une série d'images wojak représentant un personnage avec un petit cerveau, qui soit dépasse de son visage, soit a été écrasé. Le mème est souvent utilisé pour se moquer des personnes qui expriment des points de vue différents de ceux de l'affiche, notamment dans le cadre de discussions politiques. Il est aussi parfois utilisé pour se moquer et déshumaniser les personnes atteintes de déficiences intellectuelles.

Un gros wojak brainlet étiqueté [expurgé] regarde les mots "Avortement, gays et transsexuels, alarmisme climatique" et "immigration de masse" et dit "Il me semble conservateur !".

Coomer

Coomer est un personnage de Wojak, dépeint comme flétri et malade en raison d'une dépendance malsaine à la pornographie. Bien que l'utilisation de ce mème ne soit pas strictement haineuse, il est souvent utilisé dans le cadre d'arguments anti-masturbation et anti-pornographie par les nationalistes blancs et des groupes comme les Proud Boys, ainsi que dans le contexte des théories de conspiration antisémites impliquant le contrôle de l'industrie pornographique par les Juifs.

Meme intitulé (traduit) 'The 44 year-old Dooxer', qui montre une figure de Coomer avec un texte autour de lui qui dit 'payé par vos impôts', 'OH MYGOD I'm DOOOXING' 'a des feuilles Excel catégorisant tous les nationalistes du Québec' . 'fétichise les femmes en hijab', 'souhaite qu'un autre Alexandre Bissonnette soit validé', 'vous bloque' 'attaque les personnes avec un handicap intellectuel', et 'pas de petite amie, pas de passe-temps, pas de divertissement, juste doox'.

Doomer

Doomer est un terme mémétique désignant des personnes, le plus souvent des adolescents et des jeunes adultes, qui ont adopté une vision nihiliste du monde en raison des informations et du contenu en ligne qu'ils absorbent personnellement. Ils sont souvent représentés par un Wojak privé de sommeil. Doomer n'est pas un terme ni un mème haineux, mais la vision et la représentation visuelle des doomers peuvent être utilisées par les mouvements haineux pour sympathiser avec les jeunes privés de leurs droits.

Un dessin du Doomer canadien, qui porte une Ushanka et un chandail orné de feuilles d'érable tout en tenant des Timbits. Autour de lui, un texte explique son point de vue. Ce texte inclut 'Impossible d'obtenir un emploi en raison des quotas de diversité' et 'ne s'identifie pas à la 'culture' canadienne moderne''

Gigachad

Gigachad est un personnage de mème basé sur une série de photographies dans des nuances de gris fortement accentuées par la photographe russe Krista Sudmalis. Semblable à Yes Chad, Gigachad est utilisé pour exprimer le soutien ou l'éloge de la politique ou des actions d'une personne dans certains mèmes haineux. Gigachad est également utilisé dans des contextes non haineux pour faire la satire d'une personne « optimisée », ou efficace et productive.

Le personnage personnifie souvent une perception extrême de la masculinité traditionnelle. Par exemple, au sein des communautés incel, Gigachad peut être utilisé pour représenter la supériorité génétique et la désirabilité. Les suprémacistes blancs utilisent parfois Gigachad comme avatar pour eux-mêmes, leur mouvement ou les hommes blancs en général.

Un diagramme de Venn avec trois cercles, qui sont étiquetés « déni de l'Holocauste », « déni du COVID » et « déni du changement climatique ». Au milieu se trouve un homme souriant avec un menton grotequement large et un long cou.

Joker

Le Joker est un méchant de la franchise Batman. Le personnage est souvent dépeint dans divers films, émissions de télévision et bandes dessinées comme un personnage nihiliste, destructeur et violent. Il est utilisé comme personnage de mème dans des contextes haineux pour exprimer le mécontentement du monde, parfois pour célébrer ou encourager des actes de violence politique. Il existe de nombreux formats de mèmes incluant le personnage du Joker, qui ne sont pas tous intrinsèquement haineux. Le contexte et le message véhiculé doivent être soigneusement examinés lors de l'évaluation de ces mèmes.

Un exemple d'utilisation du Joker comme personnage de mème haineux est celui de Gamers Rise Up, un mouvement commencé comme une satire du Gamergate, qui s'est appuyé sur les stéréotypes et l'esthétique de la droite alternative américaine et qui a ouvertement diffusé des discours de haine.

Ci-dessus, un tweet d'un utilisateur qui dit "Cela coûte littéralement 0,00 $ pour ne pas dire le putain de mot". Ci-dessous, une photo du Dark Knight dans laquelle le Joker dit "Il ne s'agit pas d'argent, il s'agit d'envoyer un message."

Le Canada s’effondre / Lord Humungous

Mème qui a émergé de 4Chan en utilisant la désinformation sur les prix alimentaires pour promouvoir un récit d'effondrement accéléré. Des mèmes incluant Lord Humungous, un personnage mineur de Mad Max 2 (1981), qui mettait les utilisateurs au défi de publier les prix réels des denrées alimentaires, sont couramment postés dans ces fils de discussion et sont suffisamment fréquents pour que Lord Humungous apparaisse désormais dans d'autres mèmes. Bien que le personnage de Lord Humungous et le récit du Canada qui s'effondre ne soient pas intrinsèquement antisémites, ils sont régulièrement postés aux côtés de contenus antisémites.

Tourné où un homme torse nu musclé avec un masque de hockey pointe vers la caméra. La légende lit "L'AUGMENTATION DES PRIX".

Le Jour du râteau

Mème faisant référence au « Jour du râteau », qui trouve son origine sur 4chan, où « feuille » est de l'argot pour désigner un utilisateur canadien. Les mèmes « Jour du râteau » sont un appel ironique à la violence contre les Canadiens, invoquant souvent l'image de feuilles brûlées ou dispersées.

Un Pepe ratisse une feuille d'érable anthropomorphisée en tapant sur un clavier. Le texte ci-dessus lit le "JOUR DU RÂTEAU".

Le Sphinx

Le « Sphinx » est l'un des nombreux méchants de Batman à avoir été utilisé dans des mèmes en ligne. Ces mèmes montrent généralement le personnage, sous ses différentes incarnations au fil des ans, s'adressant au spectateur sous forme d'énigmes. Dans certains espaces en ligne haineux, le mème a depuis été récupéré pour promouvoir des points de discussion antisémites, invoquant souvent des aspects du déni de l'Holocauste.

Un dessin animé du Riddler de la série Batman, avec un texte qui dit "Riddle me this, and riddle it good". Comment ont-ils fait avec des portes en bois ?

Les Chads et les Stacy

Chad et Stacy sont des archétypes mnésiques populaires dans les communautés en ligne et les mèmes Internet. Chad et Stacy représentent respectivement des hommes et des femmes hétérosexuels cisgenres, peu intelligents mais en bonne forme physique, et qui sont définis principalement par leur attrait sexuel. Les deux archétypes sont représentatifs des traits de caractère détestés dans les mouvements de la manosphère tels que les Incels. Cependant, Stacy a été historiquement utilisée pour qualifier toutes les femmes sexuellement actives, et a donc permis l’expression de la haine extrême.

Bien que les noms Chad et Stacy aient été courants au début de leur popularité dans les communautés misogynes, ils ont été normalisés dans la culture populaire des mèmes pendant des années, y compris dans les mèmes qui font la satire et se moquent carrément de leur signification. En tant que telle, l'utilisation de ces stéréotypes n'est pas nécessairement haineuse.

Un homme grossièrement dessiné et décousu avec une coupe de cheveux en forme de triangle et une femme aux traits similaires tiennent ensemble une pancarte vierge. Les deux ont les cheveux blonds, les yeux bleus et portent des hauts rose vif et des shorts ou des pantalons vert vif.

Mommy E-Thot

Mommy E-Thot est un personnage de mème souvent représenté avec un visage frustré et habillé d'un débardeur orné de son nom. Son allure appelle à une condamnation de la familiarité. Elle est utilisée dans des mèmes haineux pour promouvoir la misogynie, en particulier contre les travailleuses du sexe.

Une femme de dessin animé à la peau blanche avec un débardeur moulant qui dit "MAMAN E-THOT" dessus. Elle grimace.

Moon Man

Basé sur l’apparence de Mac Tonight, une ancienne mascotte de Macdonald’s.

Moon Man est un personnage courant dans les mèmes haineux utilisés pour représenter le néonazisme, la suprématie blanche, le racisme anti-noir, l'homophobie et l'antisémitisme. Il est souvent placé sur des photographies d'atrocités historiques.

Moon Man est également utilisé comme un alias collectif pour la production de musique suprémaciste blanche. Les musiques dans lesquelles l'artiste s'identifie comme Moon Man sont traditionnellement des parodies de musique hip-hop et reggae de musiciens noirs, avec des paroles et des titres de chansons transformés en messages anti-Noirs.

Hybride grossièrement dessiné de Moon Man et Pepe. Il ressemble à Moon Man avec l'expression et les traits du visage de Pepe derrière ses lunettes de soleil. Il se pince l'index et le pouce.

PNJ (personnage non joueur)

Les mèmes PNJ (personnage non joueur) sont apparus en 2016 sur 4Chan. Dans les jeux vidéo, un PNJ[FB1] est un personnage avec lequel le joueur interagit, mais qu'il ne peut pas incarner. Les PNJ ont souvent un vocabulaire limité, et existent pour que le personnage principal puisse interagir avec lui et faire avancer son histoire. Traiter quelqu'un de PNJ est une insulte utilisée pour diminuer les gens en les représentant comme étant sans importance, sans intérêt et sans originalité. Dans les discours de haine, cela déshumanise intentionnellement la cible. Dans les espaces en ligne d'extrême droite, les PNJ sont utilisés pour représenter les personnes qui adhèrent à des convictions politiques progressistes ou les personnes non initiées à la culture en ligne.

L'image montre une courbe IQ Bell, étiquetée « Qui dirige le système ? ». Sur la gauche, dans l'ordre, deux wojaks à l'air inintelligents disent respectivement "c'est les blancs" et "c'est le gouvernement". Au sommet, un groupe de PNJ dit "les banques" et "les médias". Sur la droite, Joseph Goebels dit "c'est les Juifs".

Schizoposting

Le « schizoposting » est un concept large qui fait référence à un style de contenu absurde en ligne qui célèbre des comportements particulièrement illogiques et imprévisibles. Un thème récurrent du « schizopostiing » consiste à se plaindre des soins de santé mentale, souvent avec un humour ironique. Dans les mouvements haineux, le « schizomessage » peut être utilisé et promu comme un moyen d'encourager les impulsions violentes et les comportements imprévisibles, soit à l'égard de groupes et de cibles politiques identifiables, soit dans le cadre d'une stratégie accélérationniste.

A gauche : un Lézard avec un masque blanc souriant et une cravate bleue dit "lol prends tes médicaments schizo". À droite : un homme qui danse avec quatre bras, remplis de colorant bleu, dit " Non ".

Smuggie

« Smuggie » est un adjectif décrivant des personnages de mèmes internet, ainsi qu'une insulte. Traditionnellement, ces représentations grossièrement dessinées de personnages expriment des positions destinées à se moquer avec mépris des politiques progressistes. Les points de vue des personnes représentées comme « suffisantes » forment un contenu qui contraste avec les opinions souvent haineuses des utilisateurs de 4Chan qui ont partagé les mèmes. Les mèmes « suffisant » sont moins courants aujourd'hui, mais le terme est encore parfois utilisé pour insulter les personnes ayant des opinions politiques progressistes.

Un Wojak suffisant avec des lunettes sous un mur de texte. Il se lit "C'est littéralement juste une déclaration de fait. Il n'y a pas de sens caché. Quiconque se sent mal à l'aise de dire cela montre simplement sa haine profonde [sic] de cette race."

Soyjak

Peut aussi apparaître comme : Nu-male Mouth ou Cuckface

Le soyjak est une version d'un mème Wojak, souvent utilisée pour se moquer des participants à des sous-cultures de niche. Dans les mèmes haineux d'extrême droite, les soyjaks représentent des hommes qui sont dépeints comme moins masculins qu'ils ne le sont, notamment les soyboys et les chevaliers blancs. Dans la collection de sites Web, de blogs et de forums faisant la promotion de la masculinité toxique et de la misogynie, connue sous le nom de manosphère, il s'agit souvent d'hommes « bêta » ou « oméga », qu'ils estiment inférieurs aux hommes « alpha » et « sigma ».

Les soyjaks, ainsi que le stéréotype du soyboy qu'ils représentent dans les bandes dessinées, constituent une classe inférieure fictive et théorique d'hommes. Plutôt qu’aux stéréotypes traditionnellement masculins comme les chads, les soyboys sont souvent associés de manière négative à la féminité, à l'homosexualité et à la fluidité des genres. Dans les espaces en ligne d'extrême droite, la caricature est utilisée pour représenter l'expression émotionnelle d'hommes présentés comme émasculés. Il existe des variantes du mème soyjak avec différentes expressions faciales, comme les variations d'un sourire à bouche ouverte connu sous le nom de « visage de soja » (soyface).

Soyjak rempli d'une couleur jaune unie devant la feuille d'érable sur le drapeau canadien. Un soyjak est un wojak faisant une expression "soyface" ou "nu-male mouth".

Tradwife Wojak

Peut aussi apparaître comme : Tradgirl

Tradwife est un personnage de mème illustrant le concept d'une femme ayant une préférence pour les rôles de genre traditionnels. Bien que le concept en soi ne soit pas haineux, il s'agit d'un stéréotype central pour de nombreuses idéologies haineuses qui prônent une adhésion stricte au traditionalisme. Dans les mèmes haineux, Tradwife est un symbole souvent utilisé pour offrir un contraste positif avec les personnages de Mommy E-Thot, qui sont plus souvent qu'autrement dépeints comme des personnes aux mœurs légères et immorales.

Une tradwife wojak : Expression simple, peau blanche, un chemisier avec des fleurs blanches dessus et de longs cheveux blonds.

Wojak

Peut aussi apparaître comme : Feels Guy

Wojak est un personnage de mème représentant un homme chauve avec une expression faciale mélancolique. Il est souvent utilisé pour représenter des sentiments négatifs ou moroses. Le modèle premier de Wojak a donné lieu à de nombreuses variations et itérations, et le personnage a plusieurs utilisations non haineuses, mais il apparaît aussi régulièrement dans des espaces haineux.

Un wojak ordinaire se plaignant de la "destruction du patrimoine européen" et un wojak bouleversé enlevant un masque de marteau et de faucille pour révéler un drapeau arc-en-ciel + trans avec les logos des entreprises et du gouvernement fédéral.

Wojak « Art Hoe »

Art Hoe Wojak est un personnage de mème représentant une jeune femme, généralement rousse, portant des lunettes à monture ronde et un collier ras-de-cou. Le personnage incarne une jeune femme stéréotypée, d'âge universitaire et politiquement progressiste. Il est parfois utilisé dans des mèmes déshumanisants et misogynes qui se moquent des femmes qui ne se conforment pas aux attentes et aux rôles traditionnels liés au genre.

Un wojak « art hoe » qui pleure qui dit 'Noooon! Vous ne pouvez pas me faire conduire 2 heures dans un autre état si je veux avoir mon 4e avortement.

Yes Chad

Peut aussi apparaître comme : Nordic Gamer (Joueur nordique)

Yes Chad est un personnage de mème comique utilisé pour représenter les Chads dans les bandes dessinées sur le Web. Il est le plus souvent représentatif d'une indifférence ou d'une dérobade entêtée et hypermasculine en réponse à la critique. Dans les mèmes haineux, cette critique est généralement une opposition morale à la bigoterie. Traditionnellement, Yes Chad répond par un « Yes » (oui) aux longs blocs de texte d'autres personnages, y compris les PNJ, les Wojaks et les Soyjaks. Il a généralement les cheveux blonds et les yeux bleus et, dans un contexte spécifique, peut représenter uniquement les hommes blancs. Des variantes sont parfois utilisées pour dépeindre des ethnies spécifiques, et servent souvent à renforcer et à promouvoir les stéréotypes existants ou les hiérarchies raciales.

A Oui Chad : Un homme pâle aux cheveux blonds, barbu et moustachu. Celui-ci porte un plaid rouge et a un tatouage "Feuille" sur son cou pour démontrer qu'il est canadien.

Le guide est en cours de mise-à-jour, et ne doit pas être considéré comme étant exhaustif. Toute suggestion d'ajout peut être envoyée à neuberger [at] ujafed.org.

Hatepedia was produced by the Online Hate Research and Education Project, which is an initiative of the Holocaust Education Centre. For more information, please visit our website or contact us at neubeger [at] ujafed.org.

Hatepedia and OHREP have been made possible in part by the Government of Canada.

Hatepedia et OHREP a été rendu possible en partie grâce au gouvernement du Canada.