Groupes haineux canadiens contemporains

Logos et symboles de groupes associés à des groupes haineux canadiens connus pour être actifs ou récemment actifs. Plusieurs de ces groupes bénéficient des reportages médiatiques et d'une présence sur les médias sociaux à des fins de recrutement. Nous recommandons de faire preuve de prudence et de retenue si vous souhaitez discuter de ces groupes de façon publique.

Alliance Nationale des Citoyens

L’Alliance Nationale des Citoyens est un parti politique fédéral mineur qui promeut les théories de conspiration nationalistes blanches, nativistes et islamophobes. Le parti a présenté des candidats sans succès lors de plusieurs élections récentes.

Une feuille d'érable avec N, C et A dessus. L'extrémité supérieure de la feuille et le C sont bleus. Au-dessus du texte se lit "CANADIENS", en dessous se lit "PREMIER".

Atalante

Atalante est un groupe skinhead d'extrême droite, basé à Québec, qui promeut une vision du monde profondément ancrée dans le nationalisme blanc. Des membres d'Atalante ont été liés à des actes de violence physique contre des personnes qu'ils considéraient comme « antifascistes ». Le groupe est bien connu pour ses coups de pub, ses multiples affiches et parfois ses actes de charité afin d'attirer le soutien du public. Le leader du groupe a été condamné pour effraction et méfait en 2022, des années après avoir réalisé un coup d'éclat visant un journaliste de Vice qui avait écrit sur Atalante.

Logo Atalante : un éclair vertical entouré de cercles superposés. 6 broches pointant vers le centre avec des extrémités arrondies, comme pour ressembler à une roue de bateau.

Canada First

Canada First est un groupe suprémaciste blanc qui s'est développé comme une ramification du mouvement américain Groyper. Profondément enraciné dans la culture Internet, le groupe encourage activement la radicalisation des jeunes afin d'instaurer un ethno-état blanc au Canada. Les mèmes sont un outil clé dans ce processus. Le terme Canada First signifie leur opposition à toute forme d'immigration, et livre régulièrement des messages codés antisémites à propos de l'influence « mondialiste » sur la politique canadienne. Les membres de Canada First ont participé activement au convoi de la liberté à Ottawa. L'un d'entre eux avait déjà été accusé d'agression armée après avoir lancé du gravier sur le Premier ministre Justin Trudeau.

Le slogan Canada First est antérieur à la création du groupe. Ce slogan a également été adapté en une variété de symboles différents, notamment le drapeau de Canada First, qui présente les lettres C et F en gros caractères gras avec une feuille d'érable à l'intérieur du C.

Le drapeau Canada First, qui comporte les lettres C et F en gros caractères gras et une feuille d'érable à l'intérieur du C. Les lettres sont blanches sur fond rouge.

Diagolon

Le « Réseau Diagolon » fait référence à un réseau de militants canadiens d'extrême droite rassemblés autour d'un collectif de banderoles antisémites. Diagolon fait référence à un pays fictif s'étendant de l'Alaska à la Floride, imaginé comme un symbole ironique des juridictions politiques ayant moins de restrictions de santé publique liées au COVID. Il s'est depuis transformé en un réseau national accélérationniste.

Les idéologues de Diagolon épousent l'antisémitisme, l'islamophobie, le racisme, l'homophobie et la misogynie. Le réseau est influencé par la culture des armes à feu, les mouvements de milice et les mouvements accélérationnistes. Diagolon est représenté par un certain nombre de symboles, dont le plus répandu est le drapeau de Diagolon, un drapeau noir avec une bande diagonale blanche allant du haut à gauche au bas à droite.

Une impression encadrée d'un drapeau Diagolon carré. Il repose sur une surface en bois teinté et de grandes plantes se trouvent derrière.

Folkish Resistance Movement

Le Folkish Resistance Movement (FRM) est une initiative internationale de propagande néonazie. Les chapitres du FRM, dont plusieurs au Canada, se concentrent sur la distribution de propagande visuelle avec un style de conception distinct qui applique une esthétique moderne aux thèmes historiques de la propagande nazie. Les activités des chapitres du FRM comprennent des campagnes d'autocollants et l'application d'une signalisation plus importante, comme des bannières surdimensionnées.

Ce groupe/mouvement dépends partiellement de l'attention médiatique pour son recrutement. Nous recommandons que vous procédiez avec prudence et retenue si vous souhaitez écrire à ce sujet de façon publique.

A "Canada Awake" sticker on structure facing a parking lot.  Sticker depicts Swastika above "CANADA" over three maple leafs, similar to the Pearson Pennant or the three maple leafs on the Red Ensign used before the adoption of the Canadian flag. Below that is the word "AWAKE" and a url (sensored).

Hammerskins

Peut aussi apparaître comme : Nation Hammerskin

Les Hammerskins sont un groupe international qui a débuté aux États-Unis en 1988 en tant que gang skinhead nazi. Il s'agit de l'un des plus anciens groupes skinheads suprémacistes blancs d'Amérique du Nord, et il est présent au Canada depuis sa fondation. Il est principalement associé à la musique rock raciste, et ses membres ont été impliqués dans de nombreuses attaques violentes et crimes haineux. Les Hammerskins sont toujours actifs au Canada

Le logo Hammerskins : Un rouage derrière deux marteaux croisés, remplis de rouge, noir et blanc. Le côté gauche du rouage est noir, le côté droit rouge et le reste est blanc.

La Meute

La Meute est un groupe haineux islamophobe fondé en 2015, qui s'est développé à la suite des craintes populaires concernant les demandeurs d'asile dans la seconde moitié des années 2010. Bien que l'un des groupes les plus visibles ayant participé à une série de manifestations au tristement célèbre poste-frontière du chemin Roxham, il a fini par se désagréger en raison de luttes intestines. Des membres éminents du groupe ont ensuite été actifs dans le mouvement anti-masque et anti-vaccination pendant la pandémie de COVID-19. Ces derniers mois, des rumeurs ont fait état d'une tentative de retour, mais celle-ci ne s'est pas encore concrétisée de manière significative.

Une patte de loup au-dessus du texte "LA MEUTE".

Ordre des Neuf Angles

L'Ordre des Neuf Angles (souvent abrégé en O9A ou ONA) est une secte néonazie qui a vu le jour au Royaume-Uni, très probablement à l’instigation du néonazi britannique David Myatt et de ses associés. Les groupes et les individus de l'O9A opèrent à travers le monde, y compris au Canada, où un adepte de l'O9A a assassiné un musulman travaillant dans une mosquée de Toronto en 2019.

L'O9A est connue pour promouvoir une violence extrême parmi ses adeptes, notamment des violences sexuelles et des meurtres prémédités. Les militants du mouvement sont connus pour s'engager dans une grande variété de sectes religieuses, y compris des groupes néoreligieux, des musulmans extrémistes, des groupes néobouddhistes, et même des églises catholiques et orthodoxes. Les adeptes de O9A ont également exercé une influence sur des communautés sous-culturelles, notamment le mysticisme, l'environnementalisme, les communautés New Age, les forums Internet orientés vers les jeunes et certaines communautés de musique heavy metal – y compris au Canada.

Ce groupe/mouvement dépends partiellement de l'attention médiatique pour son recrutement. Nous recommandons que vous procédiez avec prudence et retenue si vous souhaitez écrire à ce sujet de façon publique.

Un "Septinary Sigal" noir sur fond blanc. C'est une série symétrique à sept pointes de lignes connectées à l'intérieur de deux cercles. Toutes les lignes sont d'épaisseur égale. Plusieurs pentagrammes peuvent être formés à partir des lignes du symbole.

Parti nationaliste canadien

Le Parti nationaliste canadien (PNC) est un parti politique néonazi et suprémaciste blanc qui a été fondé en 2017. Le PNC s'oppose à la Loi sur le multiculturalisme canadien et propose de cesser le financement des parades de fierté et d'établir un cursus national obligatoire basé sur les « valeurs européennes et chrétiennes ». Le PNC utilise régulièrement des images fascistes dans ses documents. En 2019, le PNC a obtenu le statut de parti fédéral enregistré auprès d'Élections Canada, et a depuis présenté des candidats aux élections de 2019 et 2021. En 2021, le chef du PNC a été arrêté par la GRC et accusé de promotion délibérée de la haine. Il purge présentement une sentence d'un an pour cette accusation.

Un logo rouge d'une feuille d'érable au-dessus des lettres "CNP".

Proud Boys

Les Proud Boys sont un groupe d'hommes néofascistes lancé aux États-Unis par le militant d'extrême droite canadien Gavin McInnes. Plusieurs chapitres canadiens des Proud Boys ont fonctionné jusqu'à la fin de 2020, lorsque la possibilité de reconnaître les Proud Boys comme un groupe terroriste avéré est devenue un questionnement à l’échelle nationale. À l'époque, certains membres canadiens avaient déjà quitté le groupe en faveur d'une cellule néonazie accélérationniste. En 2022, il a été signalé que d'anciens Proud Boys canadiens étaient à l'origine de la création d'un vaste réseau de propagande néonazie.

Les Proud Boys épousent l'islamophobie, l'antisémitisme, le racisme, la xénophobie et une rhétorique anti-2SLGBTQA+ extrême et sont surtout connus pour leurs rôles dans des actes violents, jouant souvent les exécutants de la politique d'extrême droite. Les Proud Boys se sont approprié plusieurs symboles qui ne sont pas explicitement fascistes, notamment leur utilisation de polos noir et jaune comme uniformes.

Malgré des preuves bien documentées, le groupe tente souvent de brouiller les pistes en discutant des activités des membres entre eux, plutôt que d'attaquer des groupes cibles, et en se proclamant « club de buveurs ».

Le logo des Proud Boys. Il comporte un coq debout sur une flèche avec un « W » pour sa tête. Sous le coq, le texte indique "Proud Boy, est 2016".

White Lives Matter (réseau)

White Lives Matter est le nom d’un réseau néonazi basé aux États-Unis qui dirige plusieurs groupes au Canada. Le réseau est connu pour concentrer ses efforts sur la distribution de propagande publique dans les zones urbaines. Cela comprend la prolifération d’affiches, d’autocollants et de grandes bannières, ainsi que l’organisation de manifestations publiques. Ces activités sont souvent filmées et utilisées pour promouvoir le réseau sur les médias sociaux.

Son nom est une référence au mouvement de défense des droits civiques des Noirs, Black Lives Matter, qu’il utilise pour présenter ses activités comme une réponse culturelle au mouvement. En réalité, le réseau promeut le néonazisme et les messages suprémacistes blancs.

Ce groupe/mouvement dépends partiellement de l'attention médiatique pour son recrutement. Nous recommandons que vous procédiez avec prudence et retenue si vous souhaitez écrire à ce sujet de façon publique.

Deux hommes masqués et vêtus de noir brandissent une bannière d'environ 7 pieds de haut et plus large que celle sur un trottoir à l'intérieur d'un tunnel. Il est écrit "WHITE LIVES MATTER (expurgé) CANADA". Ci-dessous, une série d'autocollants avec le slogan et une autre photo d'hommes avec la même bannière dans le même tunnel.

Le guide est en cours de mise-à-jour, et ne doit pas être considéré comme étant exhaustif. Toute suggestion d'ajout peut être envoyée à neuberger [at] ujafed.org.

Hatepedia was produced by the Online Hate Research and Education Project, which is an initiative of the Holocaust Education Centre. For more information, please visit our website or contact us at neubeger [at] ujafed.org.

Hatepedia and OHREP have been made possible in part by the Government of Canada.

Hatepedia et OHREP a été rendu possible en partie grâce au gouvernement du Canada.